1 min de lecture États-Unis

Mort de George Floyd : Obama salue un "changement de mentalité" chez les manifestants

Le prédécesseur de Donald Trump s'est félicité du "changement de mentalité" qui s'opère chez les Américains qui manifestent ces derniers jours contre le racisme et les violences policières. Il a également demandé aux maires de revoir leur politique sur l'usage de la force.

L'ex-président des États-Unis Barack Obama.
L'ex-président des États-Unis Barack Obama. Crédit : AFP
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

L'ex-président Barack Obama a salué, mercredi 3 juin, le "changement de mentalité" opéré chez les Américains manifestant contre le racisme et les violences policières, qui pourrait selon lui aboutir à des réformes au niveau national.

Le prédécesseur de Donald Trump a aussi exhorté les autorités étatiques et locales à revoir leur politique sur l'usage de la force, dans son premier commentaire vidéo depuis la mort de George Floyd aux mains de la police de Minneapolis le 25 mai dernier.

"Il est très important pour nous de nous saisir de ce moment qui vient d'être créé en tant que société, que pays, et d'utiliser cela pour avoir enfin un impact", a affirmé Barack Obama lors d'une visioconférence avec des militants, évoquant les milliers de personnes sorties dans les rues pour dénoncer les brutalités policières, le racisme et les inégalités sociales.

Une nouvelle étape franchie

"Il y a un changement de mentalité qui est en cours, une plus grande conscience du fait que nous pouvons faire mieux", a-t-il ajouté. Barack Obama, 58 ans, qui reste très populaire chez les démocrates, a souligné que les manifestations actuelles peignaient "un tableau de l'Amérique beaucoup plus représentatif" que les mouvements pour les droits civiques des années 1960.

À lire aussi
Différentes drogues (illustration) épidémie
Coronavirus aux États-Unis : les overdoses d'opioïdes explosent à cause de la Covid-19

Les jeunes ont particulièrement répondu présent, et leur motivation pourrait inspirer un changement plus profond, a souligné M. Obama. "Je veux que vous sachiez que vous comptez. Je veux que vous sachiez que vos vies comptent, vos rêves comptent", a-t-il poursuivi, à l'attention des jeunes noirs du pays qui ont selon lui, été trop de fois témoins ou victimes de violences.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Barack Obama Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants