1 min de lecture Italie

Migrants : l'Italie adopte un décret sécuritaire ciblant les navires humanitaires

Un million d'euros d'amende, arrestation immédiate des capitaines, confiscation des navires... Le Sénat italien vient d'adopter un texte anti-ONG qui accorde plus de pouvoir au ministre de l'Intérieur Matteo Salvini.

>
L'Italie se dote d'un nouvel arsenal pour lutter contre les migrants Crédit Image : MIGUEL MEDINA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Anne Le Nir édité par Esther Serrajordia

En plein conflit entre Matteo Salvini et les bateaux qui viennent en aide aux migrants, le Sénat italien vient d'adopter un texte anti-ONG qui accorde plus de pouvoir au ministre de l'Intérieur.

Le nouveau décret est cousu sur mesure pour dissuader les ONG qui secourent des migrants en mer. Il fixe à 1 million d'euros l'amende maximale dont seront passibles les commandants des navires, entrant sans autorisations dans les eaux italiennes contre 50.000 euros auparavant. Il prévoit l'arrestation immédiate des capitaines, qui accosteront de force dans un port italien. Et il donnera la possibilité au ministère de l'Intérieur de confisquer les navires dont la propriété passera à l'État. 

L'opposition de gauche et les associations de défense des droits de l'Homme jugent ces mesures mortifères pour les migrants. Le texte a également été immédiatement dénoncé par Amnesty International. "L'Italie contrevient à un droit humanitaire et juridique", a-t-elle déclaré. 

Méditerranée est la route maritime la plus meurtrière

Le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) de l'ONU a fait part de son inquiétude. Mais seule la Cour Constitutionnelle pourrait démonter cette loi, dont certaines articles violeraient la Constitution italienne et les conventions internationales de droit maritime

À lire aussi
La ville de Venise, sous l'eau, le 14 novembre 2019 catastrophe naturelle
Inondations en Italie : léger répit pour Venise, Florence et Pise en alerte

La Méditerranée est devenue la route maritime la plus meurtrière au monde. 840 personnes ont disparu depuis le début de l'année, en tentant de rejoindre l'Europe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Italie Migrants ONU
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants