1 min de lecture Justice

Maroc : prison ferme pour avoir volé les montres du roi Mohammed VI

Un tribunal de Rabat a condamné quinze personnes à des peines de prison ferme pour avoir participé au vol de plusieurs montres appartenant au roi du Maroc.

Le Roi du Maroc Mohammed VI en 2018.
Le Roi du Maroc Mohammed VI en 2018. Crédit : Fadel SENNA / AFP
Charles Deluermoz et AFP

Quatre à quinze ans de prison ferme : ce sont les peines prononcées dans la nuit de ce vendredi 24 à samedi 25 janvier par un tribunal de Rabbat, au Maroc, à l'encontre de 15 personnes qui avaient participé au vol de plusieurs montres appartenant au roi Mohammed VI.

Le suspect principal, une femme de ménage de 46 ans qui travaillait dans un des palais royaux, a écopé de 15 ans de prison, a déclaré à l'Agence France Presse son avocat. Son complice a été condamné à la même peine.

La femme de ménage faisait fondre les montres volées pour revendre la matière première à des boutiques spécialisées dans le commerce de l'or, avant de commencer à les vendre en l'état. Elle était accusée d'avoir dérobé 36 montres de luxe. 

Les quatorze autres suspects, tous des hommes, sont des détaillants d'or et des intermédiaires. Tous ont écopé au minimum de quatre ans de prison. Arrêtés dès fin 2019, ils étaient jugés pour "vol qualifié" et "constitution d'une bande criminelle". Devant le juge, ils ont affirmé ne pas connaître l'origine des montres.

À lire aussi
En juillet 2017, un millier de personnes avaient déjà marché en mémoire d'Adama Traoré justice
Mort d'Adama Traoré : 100 à 200 militants radicaux attendus au rassemblement

Le roi Mohammed VI a été classé en 2014 par le magazine Forbes parmi les personnalités les plus riches du monde, avec une fortune estimée alors à plus de 2,5 milliards de dollars. Le monarque âgé de 56 ans possède une grande collection de voitures de luxe, des toiles de grande valeur et des yachts.

En septembre 2018, un compte Instagram dédié aux montres haut de gamme avait analysé une photo du roi : la légende décrit la montre à son poignet comme une Patek Philippe en or blanc incrusté de diamants d'une valeur de 1,2 million de dollars. La publication avait alors suscité de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Maroc Vol
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants