2 min de lecture Faits divers

Maroc : indignation après la diffusion de la vidéo d'une agression sexuelle

Mardi, les images d'une adolescente plaquée à terre par un jeune homme ont fait le tour des réseaux sociaux au Maroc. Une enquête est en cours.

maroc
maroc
+AmbreDeharoJournaliste
Ambre Deharo
et AFP

Les images ont suscité la colère de nombreux Marocains. Mardi, sur les réseaux sociaux, une vidéo a été mise en ligne montrant une agression sexuelle en plein jour, au Maroc. Les images sont filmées par une personne qui n'intervient nullement dans la scène. On y voit une jeune adolescente, au sol, plaquée, face contre terre par un jeune homme qui la déshabille de force et lui touche les parties intimes de son corps. 

En pleurs, la victime, qui tente de se débattre et pousse des cris de détresse, lui demande : "N'as-tu pas de soeur ?" Au total, la vidéo dure près d'une minute, mais elle ne permet pas de savoir avec précision où a été filmée cette agression, ni quand. Dans le royaume, nombreux sont celles et ceux à avoir dénoncé cette agression sexuelle. Dans la presse locale notamment, on décrit "une scène d'une rare violence", "des images atroces" alors que cette même presse tente déjà depuis longtemps d'alerter sur le harcèlement des femmes dans l'espace public au Maroc. 

Une enquête a été ouverte

Dans un communiqué, diffusé mardi, la Direction générale de la sûreté nationale au Maroc a annoncé l'ouverture d'une enquête dans le but d'identifier l'auteur des faits et de "déterminer l'heure et le lieu où cet acte criminel a été commis". Ce type de violences est loin d'être un cas isolé au Maroc, où, ces dernières années, plusieurs cas, très médiatisés, ont défrayé la chronique. L'un des plus emblématiques reste celui d'une agression sexuelle collective contre une jeune femme dans un bus de Casablanca. Une agression là aussi filmée et dont les images avaient été diffusées en août 2017.

À lire aussi
Murielle Bolle, à gauche, au palais de Justice de Dijon, le 30 juin 1986 faits divers
Affaire Grégory : la garde à vue de 1984 de Murielle Bolle jugée inconstitutionnelle

Confronté à de vifs débats sur la question, le Parlement marocain a adopté de façon définitive une loi, en février dernier, contre les violences faites aux femmes. Cette législation incrimine pour la première fois "certains actes considérés comme des formes de harcèlement, d'agression, d'exploitation sexuelle, ou de mauvais traitement". Toutefois, les organisations et associations de défense du droit des femmes ont jugé que cette loi était insuffisante et exige de la part de la classe politique davantage de fermeté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Violences Agression sexuelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792802346
Maroc : indignation après la diffusion de la vidéo d'une agression sexuelle
Maroc : indignation après la diffusion de la vidéo d'une agression sexuelle
Mardi, les images d'une adolescente plaquée à terre par un jeune homme ont fait le tour des réseaux sociaux au Maroc. Une enquête est en cours.
https://www.rtl.fr/actu/international/maroc-indignation-apres-la-diffusion-de-la-video-d-une-agression-sexuelle-7792802346
2018-03-28 03:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Eo6bAz3wjaLIAKNKzS31HQ/330v220-2/online/image/2015/0421/7777434656_maroc.jpg