2 min de lecture Faits divers

Manchester : cinq personnes poignardées dans un centre commercial

Un suspect a été placé en garde à vue. Cinq personnes ont été poignardées et transportées à l'hôpital ont confirmé les secours et la police britanniques.

Illustration du Manchester Arndale centre
Illustration du Manchester Arndale centre Crédit : ANDREW YATES / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Cinq personnes ont été blessées à l'arme blanche vendredi 11 octobre, vers 11h15, dans un centre commercial de Manchester, dans le nord de l'Angleterre. Un suspect a été placé en garde à vue, a précisé la police locale sur Twitter. Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent un individu à terre en train d'être appréhendé par des policiers. 

Selon les médias locaux, le centre commercial d'Arndale, où se sont déroulés les faits, a été évacué. Un large dispositif de sécurité a été mis en place. Cinq personnes ont été blessées et emmenées à l'hôpital, selon les services de secours et la police. Sur Twitter, le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est dit "choqué" et a adressé ses "pensées" aux victimes, remerciant les services de secours et les enquêteurs. 

Un témoin de la scène, prénommé Jordan, a raconté à l'agence de presse PA avoir vu un "homme muni d'un couteau se précipiter vers plusieurs personnes". Peu après, "les agents de sécurité ont ordonné au personnel des magasins de fermer boutique et de diriger les clients vers le fond des magasins", a ajouté le jeune homme de 23 ans, employé dans l'un des commerces du centre commercial. 

Il essayait de frapper les gens au hasard

Freddie Houlder, témoin de l'attaque
Partager la citation

Freddie Houlder, 22 ans, a quant à lui raconté à PA avoir entendu "des cris juste à l'extérieur" du magasin dans lequel il se trouvait. Une femme est alors entrée dans la boutique en expliquant qu'un homme venait tout juste de tenter de la poignarder. "Heureusement elle avait une veste épaisse", a-t-il ajouté, expliquant que cette femme avait cru dans un premier temps qu'il s'agissait d'un faux couteau, mais qu'elle s'est "effondrée en larmes" lorsque la police lui a dit qu'il s'agissait d'un vrai. Selon le jeune homme, l'assaillant essayait de frapper des gens "au hasard". 

Les services antiterroristes saisis

À lire aussi
Sécurité routière : la mère de deux enfants tués sur la route raconte son histoire justice
Sécurité routière : la mère de deux fillettes tuées sur la route par un chauffard se confie

Les services antiterroristes ont été saisis. "Étant donnés la localisation de l'incident et sa nature, les officiers de la police antiterroriste mènent les investigations", a indiqué la police dans un communiqué cité par l'agence PA, précisant rester "ouverte" à d'autres pistes. Plus tard mercredi, la police a confirmé que le suspect avait été "arrêté pour terrorisme".

La ville de Manchester avait été frappée il y a plus de deux ans par un attentat jihadiste. Le 22 mai 2017, Salman Abedi avait fait exploser une bombe à la sortie d'une immense salle de concert dans laquelle venait de se produire la pop star américaine Ariana Grande

Vingt-deux personnes avaient été tuées, dont sept enfants, et 260 personnes blessées. Un comité parlementaire avait conclu que les services de renseignement britanniques avaient raté plusieurs occasions d'empêcher le jihadiste de mener son attaque. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Grande-Bretagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants