1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les "deux amants" de Pompéi étaient deux hommes
1 min de lecture

Les "deux amants" de Pompéi étaient deux hommes

Une étude génétique révèle que les deux victimes enlacées dans les ruines de Pompéi, après l'éruption du Vésuve en l'an 79, étaient deux jeunes hommes de familles différentes.

Le Temple de Jupiter, à Pompéi, en Italie.
Le Temple de Jupiter, à Pompéi, en Italie.
Crédit : Manuel Cohen / MCOHEN
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Ils sont enlacés depuis l'an 79. Cette année-là, une éruption du Vésuve anéantissait la cité romaine de Pompéi, en Italie. Parmi les innombrables victimes, deux sont entrelacées dans ce qui semble être un adieu éternel. Découverts en 1914, ceux qui ont rapidement été surnommés les "amants de Pompéi" ont contribué à faire le mythe de cette catastrophe deux fois millénaire. Des recherches ADN effectuées récemment sur les corps risquent toutefois de chambouler l'imaginaire collectif, qui estimait qu'il s'agissait d'un homme et d'une femme.

Dans le cadre d'une exposition, le directeur des fouilles de Pompéi, Michel Osanna, a révélé que les "amants de Pompéi" étaient des hommes, comme le rapportent nos confrères de Franceinfo. "On ne peut pas affirmer que les deux personnages étaient amants, mais compte tenu de leur position, on peut le supposer. Cependant, il est difficile de déterminer avec certitude", explique le chercheur.

Les deux "amoureux", âgés selon les estimations de 18 et 20 ans et dont les corps étaient conservés dans un moulage, n'appartenaient pas à la même famille, selon les analyses génétiques. Une découverte qui bat en brèche la version de Mussolini, qui évoquait un couple hétérosexuel.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/