2 min de lecture Cannabis

Les bienfaits de la légalisation du cannabis aux États-Unis

Depuis que la vente est encadrée, le trafic illégal se tari, la consommation des jeunes a chuté, sans parlé des milliers d'emplois créés.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Les bienfaits de la légalisation du cannabis aux États-Unis Crédit Image : AFP / Brendan Smialowski | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
Journaliste RTL

C’est un peu passé inaperçu avec l’élection de Trump, mais ce jour-là des millions d’Américains ont voté pour légaliser le cannabis par référendums locaux. À part dans l’Arizona, les autres ont été adoptés. Ce qui veut dire que dans 30 des 50 états, il est désormais légal de consommer du cannabis. À des degrés divers. Dans l’état de New York, en Floride, dans l’Illinois, c’est seulement un usage médical, sur prescription, comme un anti-douleur. Ce n’est pas très compliqué de l’obtenir. 

Mais dans 8 états c’est également légal pour un usage "récréatif", pour le plaisir. C’est le cas dans le Massachussets et le Maine, en Nouvelle Angleterre, et sur toute la cote pacifique, de l’Alaska à la Californie  plus le Nevada, et le Colorado. En fait, la législation s’apparente à celle pour l’alcool. La vente est encadrée, dans des lieux autorisés, et il faut avoir 21 ans.

Pas de polémique autour du cannabis

Le sujet ne fait pas vraiment polémique. Même si les sondages montrent que les gens de gauche sont plus enclins à légaliser le cannabis, autour de 60 %, c’est aussi le cas de 40 % des sympathisants de droite. Trump lui-même a dit qu’il croyait à l’usage médical du cannabis et qu’il ne s’opposerait pas à l’usage récréatif. D’abord parce que ça correspond à une idée très américaine de la liberté individuelle : de même qu’un certain nombre de gens ici sont opposés par principe aux obligations de sécurité routière, casque, ceinture, ils pensent que c’est la responsabilité de chaque individu d’assumer les risques s’il veut les prendre.

Ensuite, il y a eu un certain nombre d’études sur le cannabis qui montrent que les effets bénéfiques sur la santé sont plus importants que les effets néfastes, en tout cas chez les adultes, et quand il s’agit d’une consommation modérée. Enfin, parce que c’est bon pour l’économie : le Colorado, précurseur, a créé 18.000 emplois en trois ans, depuis la légalisation complète. C’est devenu une vraie filière, qui a rapporté près de 2.5 milliards de dollars l’an passé à l’économie locale. Et puis il y a des taxes, prélevées par les états, 15 % par exemple en Californie. D’ailleurs ça permet de contrôler les filières et lutter contre les trafics et la criminalité.

À lire aussi
Un plant de cannabis (illustration) Santé
Portugal : comment est fabriqué le cannabis thérapeutique

Les effets néfastes, notamment sur les jeunes, c'est l'argument principal des opposants. C’est vrai que dans le Colorado, il y a eu des cas d’hospitalisation d’enfants, mais souvent c’était accidentel, ils avaient mangé trop de gâteaux au cannabis dont la vente est réservée aux adultes, et ont fini au centre anti-poisons. En tout cas, une étude assez frappante vient de sortir dans l’état, qui montre que sur les deux premières années de légalisation complète dans le Colorado, donc 2014/2015, la consommation de cannabis chez les adolescents a chuté de 12 %. L’une des raisons, c’est que comme il est désormais vendu dans des magasins pour les adultes, le marché noir des dealers se tarit, et donc il est plus difficile pour des ados d’en trouver. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cannabis États-Unis Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants