1 min de lecture Prix Nobel

Le prix Nobel de chimie 2018 attribué à 3 chercheurs pour leur travail sur les protéines

Mercredi 3 octobre, le prix Nobel de chimie 2018 a été attribué à Frances H. Arnold, George P. Smith et Sir Gregory P. Winter. Ils sont récompensés pour avoir utilisé des principes d'évolution dans le cadre du développement des protéines utilisées dans de nouveaux traitements médicaux.

Frances H. Arnold, George P. Smith et Sir Gregory P. Winter, les trois chimistes récompensés par le prix Nobel 2018
Frances H. Arnold, George P. Smith et Sir Gregory P. Winter, les trois chimistes récompensés par le prix Nobel 2018 Crédit : JONAS EKSTROMER / TT NEWS AGENCY / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

Ce mercredi 3 octobre, le prix Nobel de chimie 2018 a été attribué à Frances H. Arnold (USA), George P. Smith (USA) et Sir Gregory P. Winter (Angleterre) pour leurs travaux de modification des propriétés des protéines à des fins thérapeutiques ou industrielles. 


L'évolution dirigée est un ensemble de technologies permettant d'améliorer une protéine ou un acide nucléique, en reproduisant artificiellement le processus naturel de l'évolution et en l'orientant dans une direction choisie. 

Les trois chercheurs "ont répliqué les principes de Darwin dans des éprouvettes. Ils ont mis à profit la compréhension de la molécule que nous tirons des processus de l'évolution pour les recréer en laboratoire", a précisé au cours d'une conférence de presse le président du comité Nobel du prix, Claes Gustafsson. 

Ils ont "dompté les principes de l'évolution"

La première moitié du prix revient à Frances H. Arnold, honorée pour ses travaux sur l'orientation de l'évolution des enzymes, des protéines qui accélèrent les réactions chimiques. Ses travaux ont conduit à la fabrication d’enzymes permettant de produire de l’énergie élevée. France H. Arnold est la cinquième femme au monde à recevoir le prix Nobel de chimie, depuis sa création en 1901.

À lire aussi
Desmond Tutu, ici au Cap le 19 avril 2014. (Archives) Afrique du Sud
Desmond Tutu, prix Nobel de la paix, a été hospitalisé

L’autre moitié du prix revient à George P. Smith et Gregory P. Winter, pour leurs travaux sur "la présentation des peptides et des anticorps sur un phage". Un phage est un virus qui peut infecter une bactérie, la piégeant pour la reproduire. 

Les trois lauréats ont ainsi "dompté les principes de l'évolution", ouvrant la voie à la production de nouveaux matériaux ou de biocarburants plus propres, et à des thérapies innovantes, a indiqué l'Académie suédoise royale sciences, qui décerne le prix. 

Ils succèdent à Joachim Frank, Richard Henderson, Jacques Dubochet, trois astrophysiciens américains qui avaient reçu le prix Nobel de chimie en 2017, pour leurs techniques servant à la détermination précise de la structure des protéines.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Prix Nobel Chimie Récompense
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants