2 min de lecture Économie

Le nombre de rachats d'entreprises n'a jamais été aussi élevé

ÉDITO - C'est un record. Près de 1.200 milliards de dollars de fusions-acquisitions ont été signées dans le monde depuis le mois de janvier 2018. Gare à la surchauffe !

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet
>
Le nombre de rachats d'entreprises n'a jamais été aussi élevé Crédit Image : SIPA | Crédit Média : François Lenglet | Durée : | Date : La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Loïc Farge

Les fusions et acquisitions - c'est-à-dire les rachat d'entreprise par d'autres entreprises, destinés à constituer des groupes plus importants - ont dépassé les 1.000 milliards d'euros dans le monde sur les seuls trois premiers mois de l'année. C'est 67% de plus que l'année dernière, et un tiers de plus qu'en 2007, année du précédent record. Sur la journée du mercredi 28 mars, le Financial Times a comptabilisé pour plus de 40 milliards d'euros de deals.

Comment expliquer une telle furie ? Le prix du crédit, qui est très bas. Quand l'argent est peu cher, les entreprises n'hésitent pas à s'endetter pour racheter leurs concurrentes et s'approprier ainsi des parts de marché. La réforme fiscale de Trump, qui va baisser les impôts, alimente aussi en cash les entreprises américaines, les plus actives. Les perspectives de croissance mondiales sont bonnes, et incitent à prendre des risques. Et les patrons cèdent à leur habituelle euphorie de fin de cycle.

C'est très classique. Quand on bat le record des fusions acquisitions, en général le retournement n'est pas loin. En fait, c'est en bonne partie la frénésie d'achat qui crée justement le retournement financier. Le dernier record datait de 2007, juste avant la crise. 
 
Les opérations de la dernière année sont toujours les plus folles, celles qu'on paye le plus cher, lorsqu'on a perdu tout sens de la mesure, aveuglé qu'on est par les bonnes nouvelles. Le retournement intervient, et les acheteurs se retrouvent perclus de dettes, avec des achats qui ne valent pas le prix qu'elles ont payé.

À lire aussi
Édouard Philippe, invité de RTL mercredi 14 novembre Édouard Philippe
INFO RTL - Le chèque énergie élargi à 5,6 millions de foyers, annonce Édouard Philippe

Deux fusions sur trois échouent

En plus, une fusion c'est très difficile à réaliser. Il faut marier deux cultures d'entreprises, il n'y a rien de plus dur. Les habitudes de travail, l'histoire, les clients, etc. En plus, pour chaque poste, il y a deux candidats qui luttent, un de chaque entreprise, ça met le bazar dans les équipes pendant plusieurs mois. Sans compter les difficultés à marier les systèmes informatiques, qui peuvent ruiner l'opération, comme ça avait été le cas lorsque Carrefour avait racheté Promodès.

On estime que deux fusions sur trois échouent ou bien occasionnent plus de difficultés qu'elles n'en solutionnent. Particulièrement lorsque les deux entreprises sont de taille comparable. Quand une grosse absorbe une petite, c'est plus rapide et plus efficace. Mais dans tous les cas, tout le monde ne perd pas d'argent dans ces opérations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Entreprises Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792833325
Le nombre de rachats d'entreprises n'a jamais été aussi élevé
Le nombre de rachats d'entreprises n'a jamais été aussi élevé
ÉDITO - C'est un record. Près de 1.200 milliards de dollars de fusions-acquisitions ont été signées dans le monde depuis le mois de janvier 2018. Gare à la surchauffe !
https://www.rtl.fr/actu/international/le-nombre-de-rachats-d-entreprises-n-a-jamais-ete-aussi-eleve-7792833325
2018-03-30 09:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/98L4mupnLOwV6B4wk40LVQ/330v220-2/online/image/2018/0330/7792835240_des-billets-de-dollars-americains.jpg