1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. "Le chômage reste extrêmement élevé", déplore Laurent Berger
1 min de lecture

"Le chômage reste extrêmement élevé", déplore Laurent Berger

INVITÉ RTL - Le patron de la CFDT a réagi à la publication des chiffres du chômage pour le mois de juin.

Laurent Berger, le numéro 1 de la CFDT
Laurent Berger, le numéro 1 de la CFDT
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Laurent Berger : "Un certain nombre d'arbitrages récents ont été mauvais pour les plus fragiles"
05:01
"Le chômage reste extrêmement élevé", déplore Laurent Berger
05:08
Clarisse Martin
Clarisse Martin

Deux mois après l'arrivée d'Emmanuel Macron à l'Élysée, les chiffres du chômage pour le mois de juin ont été publiés, ce mardi 25 juillet. Le chômage a baissé de 0,3% au cours du mois de juin. Une baisse qui laisse le secrétaire général de la CFDT expectatif. "Le chômage reste extrêmement élevé", réagit Laurent Berger. "Le vrai sujet, c'est comment on aide les chômeurs à retrouver un travail."

Le syndicaliste en profite pour adresser un message au gouvernement. "Au moment où il y a le budget qui va être travaillé, j'ai envie de dire au gouvernement 'Ne faites pas de bêtises, n'allez pas baisser les moyens pour les contrats aidés, pour la formation des chômeurs, ne faites pas des mauvais choix que payeraient ceux malheureusement qui restent au chômage. (...) On a bien vu qu'un certain nombre d'arbitrages récents, si je prends par exemple les APL, ne se sont pas faits du bon côté", tacle Laurent Berger.

Le numéro un de la CFDT compte peser sur les arbitrages, notamment en vue de la réforme du travail. Avec les autres partenaires sociaux, Laurent Berger a été reçu ce mardi 25 juillet par Édouard Philippe et Murielle Pénicaud. "Je veux surtout un texte qui favorise les travailleurs, les salariés", plaide-t-il, défendant le dialogue social. "Je crois plutôt que c'est un outil performant pour maintenir des droits élevés pour les travailleurs".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/