2 min de lecture Terrorisme

Daesh : Abou Bakr al-Baghdadi sort du silence dans un nouvel enregistrement

Abou Bakr al-Baghdadi a appelé ses partisans à poursuivre le "jihad" dans un message diffusé ce mercredi 22 août sur Telegram à l'occasion de l'Aïd al-Adha.

Abou Bakr Al-Baghdadi, le chef de Daesh (Archives)
Abou Bakr Al-Baghdadi, le chef de Daesh (Archives) Crédit : Capture d'écran d'une vidéo de propagande
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

C'est le premier enregistrement qui lui est attribué en près d'un an. Le chef du groupe État islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi a appelé ses partisans à poursuivre le "jihad" dans un message diffusé ce mercredi 22 août sur Telegram par des comptes pro-EI. 

Son message, diffusé à l'occasion de l'Aïd al-Adha, la fête musulmane qui marque la fin du grand pèlerinage à La Mecque, intervient alors que Daesh est acculé en Syrie et a été chassé de tous les centres urbains d'Irak après avoir contrôlé de vastes territoires dans ces deux pays. 

"Ceux qui oublient leur religion, la patience, le jihad contre leurs ennemis et leur certitude dans la promesse du Créateur s'effondrent et tombent. Ceux qui s'y tiennent sont fiers et victorieux même après un certain temps", y affirme celui qui est présenté comme Abou Bakr al-Baghdadi par un message de propagande au début de cet enregistrement d'une durée de près d'une heure

Un dernier message le 28 septembre 2017

Le dernier message sonore attribué au chef de l'État islamique remontait au 28 septembre 2017. Il y appelait déjà ses combattants qui enregistraient défaite sur défaite en Syrie et en Irak à "résister" face à leurs ennemis, notamment après la perte de la "capitale" autoproclamée de Daesh en Irak, Mossoul.

À lire aussi
António Guterres, Secrétaire général de l'ONU (Organisation des nations unies), le 11 novembre 2019 ONU
Femmes et enfants de jihadistes : "Il faut une solidarité internationale", dit António Guterres

Dans l'enregistrement de mercredi, il affirme que "l'État du califat se maintiendra si Dieu le veut (...), fera triompher la religion, combattra ses ennemis". Il en appelle à ses partisans  dans plusieurs pays au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique. Abou Bakr al-Baghdadidonné mort à plusieurs reprises, serait encore vivant et se trouverait en territoire syrien, le long de la frontière avec l'Irak, selon des responsables irakiens. 

Cette année, au début du mois de juillet, les services de renseignement irakiens avaient annoncé que le fils du chef du groupe ultraradical, Houdhayfah al-Badri, avait été tué en Syrie par trois missiles téléguidés russes ayant visé une grotte où il se trouvait. Les États-Unis ont, pour leur part, offert une récompense de 25 millions de dollars pour la capture du chef du groupe terroriste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Daesh Jihad
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants