1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Le Brexit peut-il réellement avoir lieu le 29 mars ?
1 min de lecture

Le Brexit peut-il réellement avoir lieu le 29 mars ?

INVITÉ RTL - À un mois de la date officielle du Brexit, ni le Royaume-Uni ni l'Union européenne ne peuvent prédire ce qu'il va se passer. Patrick Martin-Genier, enseignant à Sciences Po, évoque "une vraie possibilité" de revenir sur le Brexit.

La première ministre britannique Theresa May, le 29 mars 2018 en Écosse
La première ministre britannique Theresa May, le 29 mars 2018 en Écosse
Crédit : AFP / RUSSELL CHEYNE
Le Brexit peut-il réellement avoir lieu le 29 mars ?
04:52
Le Brexit peut-il réellement avoir lieu le 29 mars ?
04:53
Yves Calvi & Claire Gaveau

Le Royaume-Uni va-t-il quitter l'Union européenne le 29 mars prochain ? Officiellement, le Brexit doit avoir lieu dans un mois. Mais difficile de savoir si la date fatidique sera bel et bien fin mars. "Les choses évoluent de jour en jour, d'heure en heure et cette nuit, des députés réformistes ont proposé de s'abstenir sur l'accord de Theresa May à condition qu'il y ait un second référendum pour savoir s'il doit y avoir une sortie ou non de l'Union européenne", explique Patrick Martin-Genier, enseignant à Sciences Po.

Invité de RTL ce vendredi 1er mars, il évoque une "vraie possibilité" de revenir sur le Brexit. "Personne ne voulait de second référendum il y a quelques semaines et aujourd'hui, il y a une possibilité que les Britanniques puissent se prononcer soit par référendum, soit par des élections générales", développe le spécialiste des questions européennes.

C'est pourquoi, la situation est "pour le moins incertaine" alors que l'UE vient même de proposer "un éventuel report de deux ans". Si Theresay May ne souhaite pas cette extension, la Première ministre "ne maîtrise pas sa majorité parlementaire" et ne peut en aucun cas garantir une sortie le 29 mars prochain. 

Dès lors, si une extension était approuvée et allait au-delà des élections européennes de mai prochain, des députés britanniques devront continuer à siéger au Parlement européen.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/