1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. L'Allemagne et la France d'accord pour accueillir 21.000 migrants
1 min de lecture

L'Allemagne et la France d'accord pour accueillir 21.000 migrants

Les deux pays ont décidé d'accueillir un tiers des 60.000 réfugiés que l'Union européenne va se répartir d'ici deux ans.

Un groupe de migrants patiente à la frontière franco-italienne
Un groupe de migrants patiente à la frontière franco-italienne
Crédit : JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Deux semaines après le sommet européen qui avait arrêté le principe d'une répartition de 60.000 migrants dans l'Union européenne, le couple franco-allemand a trouvé un accord. Quelque 9.100 personnes seront accueillies en France, et 12.100 en Allemagne, ce qui correspond à ce que souhaitait Bruxelles. Il s'agit principalement de réfugiés syriens et érythréens.

"Quelques" autres pays membres de l'UE décideront "dans les prochains jours" de leur contribution à l'effort demandé par l'UE vis-à-vis de ces ressortissants de zones de guerre, ont précisé les ministres de l'Intérieur français et allemand, Bernard Cazeneuve et Thomas de Maizière, à l'issue d'une réunion avec leurs homologues européens à Luxembourg. 

Certains pays craignent un effet "d'appel d'air"

Subsistent des blocages sur la répartition des demandeurs d'asile. L'Espagne et l'Autriche n'ont pas voulu annoncer jeudi après-midi leur contribution, selon des sources européennes concordantes. "Il y a quelques pays qui ont des difficultés avec le concept, ils craignent un effet d'appel d'air", a dit Thomas de Maizière, rappelant l'échéance fixée à fin juillet par la Commission pour parvenir à un accord.

Quelque 140.000 migrants sont arrivés depuis le début de l'année en Italie et en Grèce affluant pour beaucoup des côtes libyennes ou turques, selon le HCR. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/