2 min de lecture Irlande du Nord

Journaliste tuée en Irlande du Nord : pourquoi la situation est tendue

Une journaliste de 29 ans a été tuée par balle par un homme soupçonné d'appartenir à "la nouvelle IRA", une branche dissidente de l'Armée républicaine irlandaise. Les faits se sont déroulés à Londonderry, tristement célèbre pour avoir été le théâtre du "Bloody Sunday".

Un policier à Londonderry, en Irlande du Nord le 19 avril 2019
Un policier à Londonderry, en Irlande du Nord le 19 avril 2019 Crédit : Paul Faith / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

Une journaliste de 29 ans a été tuée dans la nuit du 18 au 19 avril à Londonderry, en Irlande du Nord par un homme qui a ouvert le feu contre des policiers qui intervenaient pour contrôler des émeutes dans le quartier de Creggan. 

La police nord-irlandaise parle d'un "incident terroriste" et met en cause des dissidents républicains violents, très probablement "la nouvelle IRA", une branche dissidente de l'Armée républicaine irlandaise.

Née à Belfast Lyra McKee a beaucoup écrit sur le conflit nord-irlandais et ses conséquences. Sur son compte Twitter, elle avait posté jeudi en début de soirée une photo qui semble présenter les violences de Londonderry au cours de la nuit, accompagnée de la légende : "Complètement dingue". Une cinquantaine d'engins incendiaires ont été lancés contre la police et deux véhicules incendiés dans la nuit.

À lire aussi
Les gens marchent le long du tunnel des arbres Dark Hedges, présenté dans la série télévisée "Game of Thrones", dans le comté d'Antrim, en Irlande du Nord, le 29 janvier 2016 séries
"Game of Thrones", une aubaine pour le tourisme en Irlande du Nord

Le spectre des "Troubles"

Arlene Foster, le cheffe du parti unioniste nord-irlandais DUP, a rapidement condamné les faits, évoquant un "acte insensé" et des "nouvelles déchirantes". "Ceux qui ont porté des armes à feu dans nos rues dans les années 70, 80 et 90 avaient tort", a-t-elle écrit.

Une référence à la période des "Troubles", des violences qui ont déchiré la province britannique pendant trois décennies, entre républicains nationalistes (catholiques), partisans de la réunification de l'Irlande, et loyalistes unionistes (protestants), défenseurs du maintien dans la Couronne britannique.

Les 103 ans de la république d'Irlande

Ces violences surviennent en amont du week-end de Pâques, au cours duquel les Républicains célèbrent le soulèvement survenu à travers Dublin en 1916, qui avait abouti à la proclamation d'une république d'Irlande, le lundi de Pâques.

"Absolument aucune excuse pour attaquer de la sorte les collègues" des forces de police, a écrit sur Twitter la Fédération de la police nord-irlandaise. "Ils protègent cette communauté et ne sont pas là pour leur bien-être personnel. Un tel comportement doit être fermement condamné".

Londonderry : la ville du "Bloody Sunday"

Située à la frontière avec la République d'Irlande, Londonderry, aussi appelée Derry, est tristement célèbre pour le "Bloody Sunday" du 30 janvier 1972. Des soldats britanniques avaient alors ouvert le feu sur des participants à une marche pacifique, faisant 14 morts, au plus fort des "Troubles", qui ont fait quelque 3.500 morts en trente ans.

En janvier, l'explosion d'une voiture piégée à Londonderry, avait déjà fait craindre une nouvelle flambée de violence venant des groupes paramilitaires, en pleine tension sur le Brexit, un dossier dans lequel la frontière irlandaise constitue toujours l'un des principaux point d'achoppement. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Irlande du Nord Royaume-Uni Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797463465
Journaliste tuée en Irlande du Nord : pourquoi la situation est tendue
Journaliste tuée en Irlande du Nord : pourquoi la situation est tendue
Une journaliste de 29 ans a été tuée par balle par un homme soupçonné d'appartenir à "la nouvelle IRA", une branche dissidente de l'Armée républicaine irlandaise. Les faits se sont déroulés à Londonderry, tristement célèbre pour avoir été le théâtre du "Bloody Sunday".
https://www.rtl.fr/actu/international/journaliste-tuee-en-irlande-du-nord-pourquoi-la-situation-est-tendue-7797463465
2019-04-19 14:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QQj9ZX5fp9eR_HlZs4IR9g/330v220-2/online/image/2019/0419/7797463673_un-policier-a-londonderry-en-irlande-du-nord-le-19-avril-2019.jpg