1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Johnny Depp perd son procès en diffamation contre "The Sun" et fera appel
2 min de lecture

Johnny Depp perd son procès en diffamation contre "The Sun" et fera appel

Après un procès hors-normes, la justice a finalement tranché. Johnny Depp a perdu son procès en diffamation contre le tabloïd "The Sun", qui avait décrit l'acteur comme un "mari violent".

Johnny Depp devant la Haute Cour de justice à Londres, le 20 juillet 2020
Johnny Depp devant la Haute Cour de justice à Londres, le 20 juillet 2020
Crédit : Tolga AKMEN / AFP
Venantia Petillault & AFP

L'acteur américain Johnny Depp a perdu son procès en diffamation contre le tabloïd britannique The Sun, qui l'avait dépeint en "mari violent" à l'égard de son ex-femme Amber Heard. L'acteur a annoncé qu'il compter interjeter appel contre cette décision qualifiée de "perverse et déconcertante". "Il serait ridicule que M. Depp ne fasse pas appel" face à un jugement qui présente "tellement de défauts", ont fait savoir les avocats de la star.

La société éditrice du quotidien, News Group Newspapers (NGN) a montré que ce qu'elle avait publié était "substantiellement vrai", c'est pourquoi "le requérant n'a pas gagné son action" en diffamation, a indiqué le juge Andrew Nicol dans son jugement publié lundi 2 novembre par la Haute Cour de Londres. Le journal et l'ex-femme de l'acteur étaient, eux, enchantés par cette décision en leur faveur. "Les victimes de violences conjugales ne doivent jamais avoir à se taire", a réagi un porte-parole du Sun, remerciant le juge et l'actrice "pour son courage à témoigner devant la Cour". "Cette décision et ce jugement ne sont pas une surprise", ont réagi les avocat de l'actrice de 34 ans, qui avait le statut de témoin au procès, disant vouloir "obtenir justice" dans une autre procédure en cours aux Etats-Unis.

Pour rappel, Johnny Depp reprochait au Sun d'avoir présenté dans un article de 2018 qu'il était avéré qu'il avait frappé son ex-femme Amber Heard, star d'Aquaman. Le couple s'était rencontré en 2011 sur le tournage de Rhum Express, avant de se marier en 2015. 

Le divorce en 2017 avait fait les choux gras de la presse : Amber Heard évoquait "des années de violences physiques et psychologiques". Des accusations contestées par l'interprète de Jack Sparrow. La défense du Sun se fonde quant à elle sur 14 accusations de violences envers l'acteur entre début 2013 et mai 2016. Pendant la procédure de divorce, Amber Heard avait retiré sa plainte contre Johnny Depp. Il lui avait versé 7 millions de dollars qu'elle avait reversés à deux associations.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/