1 min de lecture Proche-orient

Jérusalem : journée à haut risque, des centaines de policiers déployées

Les autorités craignent des affrontements en raison des appels à manifester des Palestiniens pour dénoncer la décision de Donald Trump.

Des forces de sécurités israéliennes déployées à Jérusalem le 14 juillet 2017.
Des forces de sécurités israéliennes déployées à Jérusalem le 14 juillet 2017. Crédit : Thomas COEX / AFP
François Quivoron
François Quivoron
et AFP

C'est une journée à haut risque à Jérusalem ce vendredi 8 décembre, jour de grande prière sur l'esplanade des Mosquées. Après la décision de Donald Trump de reconnaître la ville comme capitale de l'État d'Israël, les appels à manifester des Palestiniens font craindre des affrontements. Israël a donc décidé de déployer des centaines de policiers supplémentaires pour contrôler la zone.

"Plusieurs centaines de policiers et de gardes-frontières supplémentaires ont été déployées à l'intérieur et autour de la Vieille ville", a indiqué Micky Rosenfeld, un porte-parole de la police. Aucune restriction d'âge n'a été imposée aux fidèles de Jérusalem pour accéder à l'esplanade, a-t-il ajouté, contrairement à des mesures prises dans les périodes de vives tensions.

L'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam également révéré par les juifs sous le nom de mont du Temple, se trouve à Jérusalem-Est, annexée et occupée par Israël. Les forces israéliennes en contrôlent tous les accès. Selon un journaliste de l'AFP présent sur place, les policiers étaient effectivement plus nombreux qu'à l'accoutumée dans les ruelles de la Vieille ville, sans atteindre les effectifs déployés dans les situations de fortes tensions.

À lire aussi
À la veille de Kippour, le jour le plus sacré du judaïsme, des milliers de juifs israéliens ont pratiqué lundi à Jérusalem le rite des "kapparot" religions
Yom Kippour : qu'est-ce que le rite des "kapparot", qui inclut des sacrifices de poulets ?

Les organisations palestiniennes ont appelé à manifester après la décision du président américain de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël et d'y transférer à terme l'ambassade des États-Unis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Proche-orient Israël Jérusalem
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791324202
Jérusalem : journée à haut risque, des centaines de policiers déployées
Jérusalem : journée à haut risque, des centaines de policiers déployées
Les autorités craignent des affrontements en raison des appels à manifester des Palestiniens pour dénoncer la décision de Donald Trump.
https://www.rtl.fr/actu/international/jerusalem-journee-a-haut-risque-des-centaines-de-policiers-deployees-7791324202
2017-12-08 09:04:30
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tbsJxozdFR18huXHgPkWUQ/330v220-2/online/image/2017/0714/7789349275_des-forces-de-securites-israeliennes-deployees-a-jerusalem-le-14-juillet-2017.jpg