1 min de lecture Animaux

Japon : un temple de chats porte-bonheur obsède les instagrameurs

DIAPORAMA - Célèbre pour ses milliers de figurines de chats, le temple de Gotokuji, à Tokyo, est de plus en plus pris d'assaut par les instagrameurs.

Une jeune femme admire les figurines de chats porte-bonheur au temple Gotojuki, à Tokyo (Japon) le 6 août 2018. Crédits : Martin BUREAU / AFP | Date : 07/08/2018
4 >
Une jeune femme admire les figurines de chats porte-bonheur au temple Gotojuki, à Tokyo (Japon) le 6 août 2018. Crédits : Martin BUREAU / AFP | Date : 07/08/2018
Ces quelque 10.000 figurines, appelées "maneki-neko", sont depuis peu la cible des photographes amateurs d'Instagram. Crédits : Martin BUREAU / AFP | Date : 07/08/2018
La légende de ces félins porte-bonheur remonte au 15ème siècle, lorsque Tama, le chat qui vivait dans le temple, évita à un samouraï de passager d'essuyer un orage en levant la patte devant lui. Crédits : Martin BUREAU / AFP | Date : 07/08/2018
À proximité de ces figurines, on peut déposer un "eda", tablette en bois sur laquelle figurent des voeux ou des dessins de chats. Crédits : Martin BUREAU / AFP | Date : 07/08/2018
1/1
116690883422487384627
Camille Kaelblen
et AFP

Des milliers de figurines de chats et presque autant de photographes amateurs. Le temple de Gotokuji, à Tokyo, attire depuis des décennies de nombreux curieux venus admirer ses célèbres chats porte-bonheur, baptisés "maneki-neko". Mais depuis peu, l'endroit accueille aussi tout autre genre d'animal : les "instagrameurs".

Ces quelque 10.000 félins blancs aux formes arrondies, assis sur leur séant et patte en l'air, offrent un cadre idéal pour les adeptes des réseaux sociaux, alléchés par la perspective d'un instantané réussi.

"Je faisais une recherche sur Google des endroits instagrammables à Tokyo, et ce lieu était l'un des plus recommandés", confie Emily Lin, une touriste de 25 ans originaire de Hong Kong, tout en cherchant à trouver le meilleur angle pour photographier les stars du temple. Ying-Chi Hsueh, un étudiant en photographie taïwanais de 31 ans, est là pour la même raison. "J'ai vu une photo sur Instagram et je suis venu ici en utilisant Google Maps", dit-il.

À lire aussi
Un chat noir insolite
Journée internationale du chat noir : d'où vient cette superstition ?

Un porte-bonheur qui date du 15ème siècle

Selon la légende, la présence des figurines remonte au 15ème siècle.  À cette époque, le prêtre occupant le temple avait adopté un chat dénommé Tama. Un jour, alors que le félin flânait autour du temple, il vit arriver un samouraï à sa hauteur et leva sa patte droite pour l'inviter à entrer à l'intérieur, quelques minutes seulement avant qu'une tempête n'éclate.


Reconnaissant envers le chat de lui avoir permis d'éviter la pluie, le guerrier décida de devenir l'un des bienfaiteurs du temple, et Tama fut immortalisé en cette figurine, qui symbolise depuis la bonne fortune au Japon comme à travers l'Asi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Japon Tokyo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794354541
Japon : un temple de chats porte-bonheur obsède les instagrameurs
Japon : un temple de chats porte-bonheur obsède les instagrameurs
DIAPORAMA - Célèbre pour ses milliers de figurines de chats, le temple de Gotokuji, à Tokyo, est de plus en plus pris d'assaut par les instagrameurs.
https://www.rtl.fr/actu/international/japon-un-temple-de-chats-porte-bonheur-obsede-les-instagrameurs-7794354541
2018-08-07 12:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BKDD2pA9wnaLWg6_kPnQxw/330v220-2/online/image/2018/0807/7794354710_une-jeune-femme-admire-les-figurines-de-chats-porte-bonheur-au-temple-gotojuki-a-tokyo-japon-le-6-aout-2018.jpg