1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Italie : le nouveau gouvernement veut créer une nouvelle monnaie
1 min de lecture

Italie : le nouveau gouvernement veut créer une nouvelle monnaie

ÉDITO - Certains des nouveaux dirigeants italiens voudraient mettre en circulation, à côté de l'euro, des mini-bons du Trésor. Une décision qui que ne plait pas à Bruxelles.

L'image d'un drapeau italien sur fond d'une drapeau de l'Union européenne (Illustration)
L'image d'un drapeau italien sur fond d'une drapeau de l'Union européenne (Illustration)
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Italie : le nouveau gouvernement veut créer une nouvelle monnaie
03:15
François Lenglet & Loïc Farge

Dans le contrat de gouvernement qu'ont passé les deux partis qui arrivent au pouvoir à Rome, figure une bizarrerie : l'émission d'une monnaie parallèle. Une monnaie parallèle que ses promoteurs appellent le "mini-BOT" (Buoni Ordinaro del Tresorio, en italien, c'est-à-dire des bons du trésor), qui pourrait être mise en circulation.

L'État italien émettrait et imprimerait des titres en papier. Il y aurait des BOTS d'une valeur de 1 euro, des BOTS de 10 euros, de 50, de 100 et jusqu'à 500, exactement comme des billets de banque. Le gouvernement s'en servirait pour payer les prestations sociales. Le futur revenu universel, également projeté par les nouveaux maîtres de Rome, pourrait ainsi être payé en BOT.

À l'inverse, l'État pourrait également accepter les BOTS en paiement des impôts. Les entreprises privées, du coup, pourraient aussi accepter d'être payées dans la nouvelle monnaie, puisqu'elles auraient la certitude de pouvoir les écouler pour acquitter leurs taxes.

Ce serait carrément une lire bis, avec un taux de change vis-à-vis de l'euro qui évoluerait en fonction de la demande. Il y aurait, au départ, 70 milliards d'euros de BOTS émis, c'est considérable. Et cela permettrait à l'État italien de dépenser bien plus qu'il ne peut le faire aujourd'hui, en échappant aux contraintes budgétaires européennes de Maastricht. Cela permettrait d'avoir une sorte de double comptabilité.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/