1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Italie : la France refoule des migrants, Matteo Salvini envoie des policiers à la frontière
1 min de lecture

Italie : la France refoule des migrants, Matteo Salvini envoie des policiers à la frontière

Le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini a annoncé l'envoi de policiers à la frontière franco-italienne après la diffusion d'une vidéo montrant des policiers français reconduire des migrants en Italie.

La vice-Premier ministre italien Matteo Salvini à Rome le 8 octobre 2018
La vice-Premier ministre italien Matteo Salvini à Rome le 8 octobre 2018
Crédit : Luigi Mistrulli/SIPA
Italie : la France refoule des migrants, Matteo Salvini envoie des policiers à la frontière
01:21
Thibaut Deleaz & AFP

Des policiers français filmés en train de déposer, en voiture, trois migrants à la frontière italienne vendredi 19 octobre. C'est une vidéo qui a déclenché la colère de Matteo Salvini, le ministre de l'Intérieur italien, qui a annoncé ce samedi 20 octobre l'envoi de policiers italiens à la frontière pour patrouiller.

Le ministre d'extrême-droite a dénoncé un "énième abus des autorités françaises, qui ont aussi profité de la bonne foi de notre police". La veille, il avait indiqué que "sans explications rapides, complètes et convaincantes, nous nous trouverons face à une provocation et à un acte hostile".

Pour la préfecture des Hautes-Alpes, c'est une "procédure de non-admission à la frontière en tous points conforme à la pratique agréée entre la police française et la police italienne ainsi qu'au droit européen". Les trois personnes avaient été refusées au point de passage de Montgenèvre, 500 mètres plus loin, faute de documents valables.

"Les temps ont changé"

Si la préfecture affirme que le commissariat le plus proche avait été informé, Matteo Salvini affirme que ça n'a été le cas que 20 minutes après le refoulement des migrants. "Il n'y a pas d'accord bilatéral Italie-France, écrit et officiel, qui permette ce type d'opération", a ajouté le ministre italien, dénonçant les pratiques de l'ancien gouvernement.

À lire aussi

"Les temps ont changé et nous n'acceptons pas que des étrangers arrêtés en territoire français soient amenés en Italie sans que nos forces de l'ordre puissent vérifier leur identité." Des milliers de migrants cherchant à passer en France sont interceptés chaque année et reconduits à la frontière italienne par les policiers.

Les relations entre la France et l'Italie se sont tendues ces derniers mois, et les polémiques sur l'accueil des migrants se multiplient. Rome accuse ses partenaires européens de l'avoir laissée gérer seule les quelque 700.000 migrants arrivés sur ses côtes depuis 2013.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/