1 min de lecture Conflit israélo-palestinien

Israël approuve la construction de colonies à Jérusalem-Est

Malgré la résolution de l'ONU, et après avoir laissé planer la doute, l'État hébreu a finalement fait volte-face mercredi après-midi, en approuvant des constructions à Jérusalem-Est.

Un quartier de Jérusalem-Est en 2010
Un quartier de Jérusalem-Est en 2010 Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin
et AFP

Un responsable gouvernemental de l'État hébreu l'avait annoncé mercredi 28 décembre dans la matinée. Israël a pris la décision d'annuler in extremis l'examen d'un permis de construire dans les quartiers colonisés de Jérusalem-Est, afin d'éviter d'aggraver les tensions avec les États-Unis. L'annonce intervenait quelques heures avant un discours de John Kerry, le secrétaire d'État américain sur les relations israélo-palestiniennes, conflictuelles depuis plus d'un demi-siècle. 

Le jour même, la municipalité israélienne de Jérusalem est finalement revenue sur sa décision dans l'après-midi et a approuvé la construction d'un bâtiment de quatre étages par des colons dans un quartier palestinien à Jérusalem-Est, a annoncé l'ONG Ir Amim, hostile à la colonisation. Une position conforme à ce qu'avait annoncé Benyamin Nétanyahou, quelques jours auparavant.

Vendredi 23 décembre, le Conseil de sécurité des Nations unies a voté une résolution exhortant Israël à cesser sa politique de colonisation dans les territoires palestiniens occupés. Le texte a été adopté par 14 voix sur 15, dont celle de la France. Les États-Unis se sont abstenus, ne mettant pas leur véto à une résolution condamnant les agissements d'Israël. Une première depuis 1979. Alliés historiques de l'État du Proche-Orient, la position des États-Unis a provoqué l'ire d'Israël. 

À lire aussi
Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse le 27 juin 2018. diplomatie
Gaza : Macron "condamne fermement" les tirs de roquettes du Hamas

Le Premier ministre Benyamin Nétanyahou avait réagi en déclarant que son pays ne se conformerait pas à la position de la communauté internationale. Sur Twitter, le président élu des États-Unis Donald Trump a pris parti pour Israël. "Nous ne pouvons pas continuer à laisser Israël être traité avec un total mépris et un tel manque de respect", s'est-il insurgé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Conflit israélo-palestinien Israël Moyen-orient
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786486714
Israël approuve la construction de colonies à Jérusalem-Est
Israël approuve la construction de colonies à Jérusalem-Est
Malgré la résolution de l'ONU, et après avoir laissé planer la doute, l'État hébreu a finalement fait volte-face mercredi après-midi, en approuvant des constructions à Jérusalem-Est.
https://www.rtl.fr/actu/international/israel-onu-colonies-jerusalem-7786486714
2016-12-28 17:12:43
https://cdn-media.rtl.fr/cache/s7xD54KltonGSXmjV72TCQ/330v220-2/online/image/2016/1228/7786486852_un-quartier-de-jerusalem-en-2010.jpg