1 min de lecture Boko Haram

Isabelle Dath : "Le calvaire se poursuit pour des milliers de Nigérians"

REPLAY/ÉDITO – L'opération de grande ampleur menée par l’armée nigériane a permis la libération de plus de 500 femmes et enfants, retenus en otages par Boko Haram.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
Isabelle Dath : "Le calvaire se poursuit pour des milliers de Nigérians" Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Dath à New York
Isabelle Dath Journaliste RTL

L’armée nigériane a annoncé hier avoir libéré 160 femmes et enfants retenus par Boko Haram. Au total, près de 500 otages enlevés par le groupe islamiste ont ainsi été libérés depuis mardi 28 avril, grâce à l'opération lancée contre le principal repaire de la secte, dans le Nord-Est du Nigeria.

Ces libérations, même si elles représentent un énorme soulagement, ne sont malheureusement que le sommet de l'iceberg. L'armée continue de ratisser la forêt de Sambisa pour tenter de libérer encore de nombreux otages retenus par la secte islamiste. Par ailleurs, il ne faut pas non plus oublier que l'organisation a déjà tué 15.000 personnes depuis 2009.

Ils sont sans foi ni loi, sont bien implantés et sont bien engagés avec l'armée dans un combat à mort, peu importe les dommages collatéraux.

Isabelle Dath
Partager la citation

Malgré ce tableau macabre, les Nigérians ont quand même des raisons d’espérer. Le principe d'une riposte régionale se renforce en effet chaque jour. Le Tchad, le Cameroun, le Niger et le Bénin, qui avant ne s'échangeaient aucune information, ont décidé de mobiliser 10.000 hommes pour prendre en étau les combattants. Le nouveau Président nigérian, qui entrera en fonction le 29 mai prochain, est également une source d'espoir pour la population.

Muhammadu Buhari a redonné espoir, en promettant d'éradiquer les terroristes, et s'est engagé à relever une économie bien mal en point.

Isabelle Dath
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Boko Haram Nigeria Otages
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants