1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Inondations en Allemagne : le bilan grimpe à 169 morts, le point sur la situation
2 min de lecture

Inondations en Allemagne : le bilan grimpe à 169 morts, le point sur la situation

Le triste bilan dû aux intempéries ne cesse d'augmenter. Il s'élève désormais à 169 morts en Allemagne, portant à 200 le nombre total en Europe.

Des inondations en Allemagne
Des inondations en Allemagne
Crédit : RTL/S. Goldschmidt
Charlotte Diry & AFP

Le bilan catastrophique des inondations dévastatrices continue de grimper. 169 morts sont désormais recensés en Allemagne, ont indiqué les services de secours. Ce qui élève le nombre total de décès en Europe de l'Ouest à au moins 200. La chancelière allemande Angela Merkel a défendu ce mardi 20 juillet, le système d'alerte de l'Allemagne qui s'est trouvé confronté à des inondations "qui dépassent l'imagination". 

Dans le État régional allemand de Rhénanie-Palatinat, ces inondations ont causé la mort de 121 personnes, contre 117 dans le bilan précédent, selon Aaron Klein, porte-parole des équipes de secours techniques. Des alertes avaient pourtant été lancées afin de prévenir les habitants de la gravité des faits, pour que ceux-ci puissent être évacués dans les plus brefs délais. Et ainsi, être mis en lieu sur. 

Angela Merkel défend le système d'alerte

"Il y a eu des alertes", a assuré la chancelière allemande Angela Merkel, alors que le système national est mis en cause depuis plusieurs jours. En partie, pour avoir échoué à prévenir à temps les populations concernées de la gravité des crues dans l'ouest du pays.  

Le service météorologique allemand et l'Office fédéral de la population et de la prévention des catastrophes ont émis des avertissements. Ils ont ensuite été transmis aux districts, a expliqué la chancelière. Ces derniers "font alors ce qu'ils peuvent, mais il n'est bien sûr pas facile d'avoir une idée lorsque, comme le dit la maire de Bad Münstereifel. "Vous n'avez pas eu une telle inondation depuis 700 ans", a-t-elle poursuivi. 

À lire aussi

"Nous avons un très bon système d'alerte", a insisté Angela Merkel. Ce qui a provoqué quelques sifflets des habitants, venus l'écouter dans une rue du centre historique de la ville, recouverte de boue. Le président de la protection civile allemande Armin Schuster, particulièrement visé par les critiques, avait affirmé que son institution avait envoyé quelques 150 alertes via les applications, ainsi qu'aux médias.  

Les importantes crues avaient entraîné des coupures d'électricité massives et fait tomber des antennes de télécommunication, empêchant ainsi certains habitants de recevoir à temps les alertes. Comme Armin Schuster, la chancelière a préconisé l'utilisation des sirènes comme outil supplémentaire d'alerte.  

"Peut-être que la bonne vieille sirène est plus utile que nous l'avions pensé", a-t-elle dit. 
Un test à l'échelle national de ce système hérité de la guerre froide avait tourné au fiasco l'an passé, certaines sirènes ne s'étant pas déclenchées pour des raison techniques. Des communes les avaient également tout simplement enlevées, les jugeant inutiles. 
Depuis, le gouvernement a lancé au printemps un programme doté de 90 millions d'euros pour reconstituer le réseau. Un nouveau test est programmé pour l'an prochain

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/