2 min de lecture Animaux

Inde : un éléphant sauvé après une chute dans un puits profond

VU DANS LA PRESSE - Un éléphant sauvage est tombé dans un puits de plus de 20 mètres de profondeur dans un village en Inde. L'animal a été remonté par une grue après avoir été endormi.

Un éléphant secouru dans le district de Dharmapuri (Tamil Nadu) en Inde, le 19 novembre 2020.
Un éléphant secouru dans le district de Dharmapuri (Tamil Nadu) en Inde, le 19 novembre 2020. Crédit : AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Une cinquantaine de secouristes mobilisés pour une opération de sauvetage hors-du-commun : un éléphant sauvage a pu être remonté d’un puits d’une profondeur de plus de 20 mètres, jeudi 19 novembre. Il aura fallu 16 heures pour que les équipes de secours arrivent à le mettre à l’abri. L’animal âgé de 25 ans, et qui mesure près de 2,5 mètres de hauteur, a été endormi puis remonté à l'aide d'une grue. 

Plus tôt dans la journée de jeudi, dans ce village du district de Dharmapuri situé au sud de l'Inde dans l'État du Tamil Nadu, des témoins "ont entendu du bruit" et ont vu que "l’animal était tombé dans le puits", rapporte aux médias un garde-forestier local, Rajkumar. Les habitants pensent que l'éléphant, en quête de nourriture, était pourchassé par des chiens au moment de l'accident, détaille Ouest France

Les équipes dépêchées sur place ont dû dans un premier temps pomper l’eau du puits mais l’opération était particulièrement délicate puisque l’éléphant effrayé repoussait le matériel. 

Remonté par une grue

Les sauveteurs ont finalement endormi l’animal grâce à des fléchettes tranquillisantes puis sont descendus pour l’attacher à des sangles. "Nous avons tenté à trois reprises et réussi deux fois à lui injecter des sédatifs", a précisé Rajkumar.  L’éléphant apeuré a été ensuite remonté par une grue devant les habitants, massés autour du puits. Les gardes forestiers ont ensuite ausculté l’animal, en bonne santé, avant de le ramener dans une forêt. 

De nombreuses attaques dans le pays

À lire aussi
Pyrénées-Orientales
Loups échappés d'un parc animalier : deux ont été abattus, deux sont introuvables

L'Inde compte 30.000 éléphants. De 2014 à 2019, environ 2.360 personnes sont décédées à la suite d'une attaque, selon des données du gouvernement indien. Ces nombreux incidents ont poussé les autorités à prendre des mesures. Les gardes forestiers ont pour objectif de "fournir de la nourriture et de l’eau aux animaux dans les forêts elles-mêmes" pour éviter le plus possible les rencontres avec les humains, avait indiqué en août le ministre de l’Environnement et des Forêts, Prakash Javadekar.

Par ailleurs, le gouvernement constate de nombreux animaux chassés de leur habitat naturel par la déforestation et tués par des villageois qui tentent de protéger leur environnement, explique La Voix du Nord. En juin dans le Kerala (Sud), la mort d’un éléphant qui avait mangé un fruit piégé avec des pétards avait suscité la polémique et mené à l’arrestation d’un employé d’une plantation

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Sauvetage Inde
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants