1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Inde : accusé de tentative de viol, il est condamné à laver le linge de son village
1 min de lecture

Inde : accusé de tentative de viol, il est condamné à laver le linge de son village

Un blanchisseur indien a été condamné par le tribunal à laver et repasser le linge de toutes les femmes de son village après des accusations de tentative de viol.

Des activistes indiennes protestent contre le viol et l'assassinat présumée d'une femme de 27 ans à Hyderabad, dans le sud de l'Inde, le 30 novembre 2019.
Des activistes indiennes protestent contre le viol et l'assassinat présumée d'une femme de 27 ans à Hyderabad, dans le sud de l'Inde, le 30 novembre 2019.
Crédit : Dibyangshu SARKAR / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

Lalan Kumar, blanchisseur de profession et accusé de tentative de viol, a été libéré sous caution à condition qu'il lave et repasse, à ses frais, le linge de toutes les femmes de son village pendant six mois. L'homme de 20 ans devra acheter les détergents et tout le matériel nécessaire au lavage et repassage du linge d'environ 2.000 femmes de Majhor, son village situé dans l'État du Bihar.

"Toutes les femmes du village sont heureuses de la décision du tribunal", a déclaré à l'AFP Nasima Khatoon, la responsable du conseil du village. "C'est une décision historique. Cela va renforcer le respect pour les femmes et aider à protéger leur dignité", a ajouté Nasima Khatoon, l'une des dignitaires du village qui surveillera Lalan.

Les villageoises estiment que cette décision a eu un impact positif en faisant de la criminalité contre les femmes un sujet de débat et de discussion dans leur communauté. "C'est une étape remarquable et un type de punition différent qui envoie un message à la société", a déclaré Anjum Perween, une résidente de Majhor.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/