1 min de lecture États-Unis

Incendies en Californie : des prisonniers pour lutter contre les flammes

En Californie, 1.300 prisonniers luttent aux côtés des pompiers contre les gigantesques incendies qui ravagent l'État américain.

Isabelle Choquet La Revue de Presse Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Incendies en Californie : des prisonniers pour lutter contre les flammes Crédit Image : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL édité par Benoît Collet

 

Aux États-Unis, la Californie est toujours ravagée par les flammes, et manque de prisonniers pour y faire face. Depuis la Seconde Guerre mondiale, ces derniers prêtent main forte aux pompiers. D'habitude 4.000 volontaires bravent le feu aux côtés des pompiers, ils ne sont que 1.300 cet été. En raison de la Covid-19, l'administration pénitentiaire américaine a dû placer des établissements en quarantaine et procéder à des libérations conditionnelles pour éviter la surpopulation carcérale en pleine crise sanitaire.

Un sous-effectif qui pénalise les pompiers californiens au point que le gouverneur a demandé l'aide des autres États américains mais aussi de l'Australie et du Canada, expliquent nos confrères du Monde et de Libération.

Ces prisonniers ont une mission bien particulière. Ils ne conduisent pas les camions et ne sont pas derrière les lances à eau, mais débroussaillent à la hache, creusent des travées d'endiguement. Un travail exténuant pour les "Orange angels", mais pour lequel il y a de nombreux candidats, car le travail peut-être payé jusqu'à 6 dollars par jour et peut permettre d'accéder à des allègements de peine.

À lire aussi
politique
États-Unis : une femme transgenre nommée ministre adjointe de la Santé

Le recours à cette main d’œuvre fait de plus en plus débat aux États-Unis, accusés de faire des dizaines de millions de dollars d'économie de salaire sur le dos des prisonniers, qui ne peuvent d'ailleurs même pas devenir pompiers professionnels à l'issue de leur peine, car il faut avoir un casier judiciaire vierge.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Incendie Prisonnier
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants