1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Incendie d'OVH : nouveau dégagement de fumée, deux salariés incommodés
1 min de lecture

Incendie d'OVH : nouveau dégagement de fumée, deux salariés incommodés

Les pompiers de Strasbourg sont intervenus vendredi soir sur le site d'OVHCloud après un dégagement de fumée dans un local où étaient stockés des batteries.

L'entreprise française OVH a perdu une partie de ses centres de données lors d'un incendie à Strasbourg
L'entreprise française OVH a perdu une partie de ses centres de données lors d'un incendie à Strasbourg
Crédit : AFP
Venantia
Venantia Petillault
Journaliste

Deux membres du personnel du sécurité ont été légèrement incommodés par les fumées et ont subi des tests médicaux, a précisé l'entreprise, confirmant une information des Dernières Nouvelles d'Alsace. Ce nouveau sinistre n'occasionnera, selon OVHCloud, "aucune perturbation supplémentaire" pour ses clients car les serveurs n'étaient pas encore remis en service.

Le site, qui hébergeait quatre centres de données, avait été touché par un important incendie le 10 mars, qui a détruit complètement le data center "SBG2" et endommagé le "SBG1" voisin. Cette fois, les pompiers ont été appelés vers 19H00 pour intervenir sur un local renfermant des batteries, au sein du data-center "SBG1", où un dégagement de fumée a été constaté, a précisé à l'AFP une porte-parole de l'entreprise. "De la fumée s'est échappée d'une pièce non utilisée dans le data center SBG1", a également twitté vendredi soir le fondateur de l'entreprise, Octave Klaba.

Les fumées sont venues "des batteries non utilisées" et "non alimentées en électricité", a précisé M. Klaba. "Nous n'avons pas eu le feu mais nous avions beaucoup de fumée", a encore indiqué l'entrepreneur, assurant que la situation était "sous contrôle" et "tout le monde en sécurité".

Les pompiers, intervenus très rapidement, ont maîtrisé ce dégagement de fumée, a précisé l'entreprise, ajoutant que décision avait également été prise d'annuler des opérations de restauration de service qui devaient être effectuées dans la nuit. Après l'incendie de la semaine passée, des centaines de milliers de clients de l'entreprise, leader européen des services de "cloud", ont été confrontés à des difficultés dans l'accès à leurs sites internet et aux services de messageries.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/