1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Il s'énerve pendant un vol, il écope de 7.300 dollars d'amende
1 min de lecture

Il s'énerve pendant un vol, il écope de 7.300 dollars d'amende

Un homme a été condamné à plus de 7.000 dollars d'amende pour s'être énervé lors d'un vol transatlantique pour une histoire de siège. Il avait été débarqué à Boston.

Des avions en vol (illustration).
Des avions en vol (illustration).
Crédit : AFP / PASCAL PAVANI
La rédaction numérique de RTL & AFP

Un Haïtien habitant Paris, qui s'était énervé pour une affaire de dossier de siège et avait été débarqué d'un vol Miami-Paris en août 2014, a été condamné vendredi à Boston à plus de 7.000 dollars d'amende et de compensations.

Edmond Alexandre, 60 ans, a plaidé coupable d'interférence avec le personnel de bord, et a été condamné par un juge fédéral de Boston (nord-est) à un an de mise à l'épreuve, 1.000 dollars d'amende et 6.303 dollars de compensation pour la compagnie American Airlines, ont précisé les services du procureur. Il risquait initialement une peine de prison ferme.

L'avion dérouté, l'homme débarqué à Boston

Le 27 août dernier, deux heures après le décollage de Miami (sud-est des Etats-Unis), Edmond Alexandre s'était emporté parce que la passagère devant lui avait baissé le dossier de son siège, selon les autorités. Un membre d'équipage du vol 62 d'American Airlines avait tenté de le calmer, ce qui l'avait énervé encore plus. Continuant à vociférer, selon les autorités, il avait alors suivi le membre d'équipage dans l'allée et lui avait saisi le bras.

Des agents de sécurité à bord l'avaient maîtrisé et menotté, tandis que le pilote déroutait l'avion vers Boston et demandait à la police locale qu'elle débarque le passager récalcitrant. L'avion avait ensuite poursuivi sa route vers Paris. Edmond Alexandre avait été laissé en liberté contre une caution de 5.000 dollars, mais assigné à résidence près de Boston. Il avait été inculpé en octobre dernier d'interférence avec le personnel de bord, un délit qui théoriquement pouvait lui valoir jusqu'à 20 ans de prison, selon la procureure fédérale de Boston Carmen Ortiz.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/