2 min de lecture États-Unis

Hillary Clinton revient sur sa défaite et charge le FBI

Interrogée par une journaliste, mardi 2 mai, l'ancienne candidate à la Maison-Blanche est revenue sur les raisons de sa défaite.

Depuis qu'ils se sont opposés à la présidentielle, Donald Trump affuble Hillary Clinton du surnom "la crapule".
Depuis qu'ils se sont opposés à la présidentielle, Donald Trump affuble Hillary Clinton du surnom "la crapule". Crédit : JEWEL SAMAD / AFP
Maxime Magnier et AFP

Elle est en persuadée : Hillary Clinton "serait présidente" si le FBI, Vladimir Poutine et Wikileaks ne s'étaient pas immiscés dans la campagne présidentielle américaine. Interrogée par une journaliste lors d'un événement de l'ONG Women for Women International, mardi 2 mai, l'ancienne première dame a évoqué les divers éléments qui, selon elle, ont permis à Donald Trump d'être élu en novembre dernier.

"J'étais sur le chemin de la victoire jusqu'à ce que la lettre de Jim Comey le 28 octobre et le Wikileaks russe créent le doute dans la tête des gens qui penchaient en ma faveur, et qui ont fini par prendre peur", a-t-elle notamment dit, ciblant directement le directeur du FBI.

Le 7 octobre, un mois avant le scrutin, le Washington Post divulguait une vidéo de Donald Trump se vantant en 2005 d'attraper les femmes par leur sexe. Mais dans la demi-heure qui suivait, des milliers de messages Gmail du président de son équipe de campagne, John Podesta, étaient publiés par le site Wikileaks. Depuis, on a appris que des hackers liés au renseignement russe avaient piraté la messagerie des mois auparavant. 

À lire aussi
Un ticket de Mega Millions loterie
États-Unis : elle remporte 1 milliard 537 millions de dollars à la loterie

"Quelle coïncidence", a ironisé Hillary Clinton, insinuant que la fuite avait été orchestrée pour atténuer l'impact de la vidéo salace sur la campagne républicaine. Ces messages, dont des dizaines de milliers seront distillés jusqu'à l'élection, racontaient les coulisses et machinations de la campagne démocrate, alimentant la presse et brouillant son message

J'assume absolument ma responsabilité personnelle. La candidate, c'était moi

Hillary Clinton, ex-candidate à la présidence américaine
Partager la citation

Le 28 octobre, James Comey relançait l'affaire des emails de l'ancienne secrétaire d'État en annonçant que les enquêteurs du FBI avaient trouvé de nouveaux messages justifiant une relance des investigations closes en juillet 2016. Le 6 novembre, soit deux jours avant l'élection, le directeur de l'agence de renseignement américaine expliquait finalement n'avoir rien trouvé d'incriminant. "Si l'élection avait eu lieu le 27 octobre, je serais votre présidente", a affirmé Hillary Clinton à la journaliste qui l'interviewait.

Reprenant les conclusions de l'administration Obama, l'ancienne candidate à la Maison-Blanche a aussi accusé le président russe Vladimir Poutine, supposé entretenir une haine tenace à son égard depuis qu'elle a critiqué le déroulement d'élections russes en 2011. "Quand vous regardez mon adversaire et les déclarations de sa campagne, ils se sont assez coordonnés avec les objectifs du leader dont je tairai le nom", a-t-elle dit, sans aller jusqu'à directement accuser l'actuel président américain et son homologue russe de collusion. 

Enfin, et outre les différentes raisons avancées par la candidate malheureuse pour justifier son échec, cette dernière a admis une part de responsabilité dans la défaite de son camp : "Ai-je fait des erreurs ? Mon Dieu, oui", a-t-elle reconnu, promettant une "confession" et une "demande d'absolution" dans un livre à l'automne. "J'assume absolument ma responsabilité personnelle. La candidate, c'était moi", a-t-elle aussi déclaré, ajoutant : "Mais la raison pour laquelle nous avons perdu se trouve dans les événements des dix derniers jours".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine Hillary Clinton
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788379491
Hillary Clinton revient sur sa défaite et charge le FBI
Hillary Clinton revient sur sa défaite et charge le FBI
Interrogée par une journaliste, mardi 2 mai, l'ancienne candidate à la Maison-Blanche est revenue sur les raisons de sa défaite.
https://www.rtl.fr/actu/international/hillary-clinton-revient-sur-sa-defaite-et-charge-le-fbi-7788379491
2017-05-03 06:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/WdJsCo8n-HtSeTZ40vdbPQ/330v220-2/online/image/2016/1109/7785689333_hillary-clinton-lors-de-son-discours-de-defaite-le-9-novembre-2016-apres-la-victoire-de-donald-trump.jpg