1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Hillary Clinton fan des Cubs épinglée avec une casquette des Yankees
3 min de lecture

Hillary Clinton fan des Cubs épinglée avec une casquette des Yankees

La candidate républicaine a suivi l'exploit des Chicago Cubs mais les réseaux sociaux ont déterré une de ses photos avec la casquette des New York Yankees.

Hillary Clinton ravie de la victoire des Cubs
Hillary Clinton ravie de la victoire des Cubs
Crédit : Twitter Boston Globe
Philippe Corbé

Une victoire entrée instantanément dans les livres d’Histoire, des rebondissements rocambolesques à faire pâlir les scénaristes les plus imaginatifs de Hollywood, une tension dramatique intense, des adversaires pris dans un match tellement serré qu’il a fallu attendre tard dans la nuit un résultat libérateur. On ne parle pas de la nuit électorale, ce sera mardi prochain, mais du 7e match pour départager les deux finalistes des World Series, la finale de la ligue de base-ball. 

Les Indians de Cleveland contre les Cubs de Chicago, qui l’ont finalement emporté en brisant une malédiction vieille de 1908 ! Un événement extrêmement politique, car les Indians de Cleveland se trouvent dans un état bascule (Ohio), que les écrans de publicité du match avait été achetés par les équipes de campagne de Trump et Clinton (les spots se vendent à $500.000), et que Hillary Clinton, née dans la banlieue de Chicago, est une fan des Cubs, comme le montre une photo de son époque First Lady.


Mais ses opposants se sont empressés de ressortir d’autres photos où on voit l’ancienne sénatrice de New York porter une casquette… des New York Yankees !

Hillary Clinton avec les casquettes de deux équipes différentes de base-ball
Hillary Clinton avec les casquettes de deux équipes différentes de base-ball
Crédit : NY Times

Et elle s’est empressée de tweeter des félicitations aux Cubs, "way to make history" ("c’est comme cela qu’on fait l’Histoire"), sous-entendu qu'elle entend bien faire l’Histoire à son tour mardi prochain. En décembre 2015, elle avait signé un maillot des Cubs en disant que 2016 serait l’année de leurs victoires, celles des Cubs et la sienne. 

À écouter aussi


L’ancien gouverneur et candidat républicain Mike Huckabee, soutien de Trump, voit lui au contraire dans la victoire des Cubs un signe de celle du milliardaire. "Les Cubs ne pouvaient pas gagner mais ils l’ont fait. Trump ne peut pas gagner mais il va le faire", a-t-il remarqué. 

Une journaliste cible de Trump

N°1 des trending topics en début de soirée, avant le match de baseball, #ImWithTur, en soutien à la journaliste Katy Tur, chargée de suivre Donald Trump. Katy Tur qu’il a une nouvelle fois désignée depuis la scène de son meeting pour critiquer son travail. Il y a quelques semaines le Secret Service avait été obligé de l’escorter pour la protéger après un meeting où des sympathisants trumpistes étaient menaçants. Katy Tur a raconté plus tard dans la soirée sur son antenne le malaise qu’elle ressent à chaque fois que Trump fait ainsi siffler son nom par la foule.

Obama met les Floridiens devant leur responsabilité

En meeting en Caroline du Nord, le président a été jusqu’à dire que le sort du monde se jouait mardi. "Je déteste vous mettre la pression, mais le sort de la République repose sur vos épaules. Le sort du monde vacille. C’est notre démocratie qui est en jeu !" "Faites votre possible pour que tout le monde vote. Vos amis, votre famille, vos cousins, vos oncles, vos voisins, vos collègues. Choisissez l'espoir, choisissez l’espoir. Votez. Et si vous le faites, on va élire Hillary Clinton comme présidente et rappelle au monde pour quoi c’est le plus grand pays du monde".

La méthode Coué de Trump

Au contraire, Trump lui était extrêmement détendu lors d’un meeting de Floride, qu’il a entamé… en se parlant à lui même, ou plutôt en répétant sur scène les messages que lui répètent ses conseillers. "On va gagner la Maison Blanche. Vous le sentez déjà, hein. On doit être sympa et calmes, sympa et calmes. Hein, pas de digression Donald. Pas de sortie de route, Donald. Sympa et calme. Sympaaaa. J’ai regardé Hillary, elle est totalement déjantée, on veut pas de ça. Dérangée".

Trump offre un spectacle pyrotechnique

Trump s’y voit déjà ? Ces meetings se terminent désormais par des feux d’artifice.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/