1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : qu'est-ce qu'une arme nucléaire "tactique", prônée par Kadyrov?
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : qu'est-ce qu'une arme nucléaire "tactique", prônée par Kadyrov?

ÉCLAIRAGE - Le dirigeant tchétchène s'est dit publiquement favorable à l'usage d'armes "nucléaires de faible puissance" en Ukraine. De quoi s'agit-il ?

Le président tchétchène Ramzan Kadyrov
Le président tchétchène Ramzan Kadyrov
Crédit : Natalia KOLESNIKOVA / AFP
Thomas Pierre & AFP

"À mon avis, des mesures plus drastiques doivent être prises, jusqu'à la déclaration de la loi martiale dans les zones frontalières et l'utilisation d'armes nucléaires de faible puissance".  Ramzan Kadyrov, le dirigeant de la république russe de Tchétchénie, a appelé le 1er octobre l'armée russe à utiliser "des armes nucléaires de faible puissance" en Ukraine.  

"Il faut mener l''opération militaire spéciale' au sens plein du terme, et non s'amuser à jouer", a raillé ce fidèle du Kremlin, qui tient sa république russe du Caucase d'une main de fer.  Des déclarations radicales pondérées dans la foulée par le Kremlin. "Dans les moments difficiles, les émotions doivent être exclues (...) Nous préférons faire des évaluations (de la situation) mesurées et objectives", a indiqué lundi le porte-parole Dmitri Peskov. 

Mais qu'est-ce qu'une arme nucléaire de "faible puissance", dit aussi "tactique" ? Selon la BBC, il s'agit principalement de "petites ogives nucléaires", tirées à courte distance, et destinées à des "frappes limitées" sur le terrain. Ces armes sont conçues pour toucher des cibles précises "sans provoquer de retombées radioactives généralisées". Leur puissance peut varier d'une à 100 kilotonnes. 

2.000 armes "tactiques" russes

À titre de comparaison, les armes nucléaires "stratégiques" de longue portée, peuvent aujourd'hui aller jusqu'à 1.000 kilotonnes. Pour rappel, la bombe américaine larguée sur Hiroshima en 1945 était de 15 kilotonnes.


L'arsenal russe comprendrait environ 2.000 armes de ce type, d'après les estimations occidentales, dont celles de l'Institut français des relations internationales (Ifri). Ces ogives nucléaires tactiques peuvent être placées sur divers types de missiles, comme le missile balistique Iskander, mais aussi tirées depuis des avions et des navires de guerre. 

À lire aussi

Face à une telle éventualité, les Américains se montrent jusqu'à présent rassurants. La Maison Blanche dit n'avoir vu aucune activité indiquant un plan d'attaque nucléaire, même si les renseignement occidentaux surveillent de près l'émergence d'une menace réelle.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire