1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : le maire de Melitopol enlevé par des soldats russes
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : le maire de Melitopol enlevé par des soldats russes

Ivan Fedorov, qui refusait de coopérer avec l'ennemi, a été enlevé vendredi par des soldats russes qui occupent la ville de Melitopol, au sud de l'Ukraine.

L'aide humanitaire reçue à Melitopol, en Ukraine, le 4 mars 2022.
L'aide humanitaire reçue à Melitopol, en Ukraine, le 4 mars 2022.
Crédit : Russian Federal Security Service / Sputnik via AFP
AFP & La rédaction numérique de RTL

L'offensive russe s'enfonce dans "la terreur". Dernier acte en date : le maire de Melitopol a été enlevé, vendredi 11 mars, par des soldats russes qui occupent cette ville du sud de l'Ukraine, ont affirmé des responsables ukrainiens et le président Volodymyr Zelensky.

"Un groupe de dix occupants a enlevé le maire de Melitopol Ivan Fedorov", a indiqué sur son compte Twitter la Rada, le Parlement ukrainien. "Il refusait de coopérer avec l'ennemi." Selon cette source, il a été arrêté alors qu'il se trouvait au centre de crise de la ville, située à environ 120 km au sud de Zaporojie, pour s'occuper de questions d'approvisionnement.

"Il s'agit de toute évidence d'un signe de faiblesse des envahisseurs (...) Ils sont passés à un nouveau stade de terreur dans lequel ils essaient d'éliminer physiquement les représentants des autorités ukrainiennes locales légitimes", a déclaré tard dans la soirée le président Volodymyr Zelensky dans un message vidéo, évoquant "un maire qui défend courageusement l'Ukraine et les membres de sa communauté".

"La capture du maire de Melitopol est donc un crime, non seulement contre une personne en particulier, contre une communauté en particulier, et pas seulement contre l'Ukraine. C'est un crime contre la démocratie en tant que telle (...). Les actes des envahisseurs russes seront assimilés à ceux des terroristes de l'État islamique", s'est-il indigné.

Un autre élu enlevé, puis relâché

À écouter aussi

Le chef-adjoint de l'administration présidentielle ukrainienne, Kirillo Timochenko, avait auparavant publié sur Telegram une vidéo montrant de loin des soldats sortant d'un bâtiment en tenant un homme vêtu de noir, la tête apparemment recouverte d'un sac noir.

Selon la Rada, une autre responsable de la région, la cheffe adjointe du conseil régional de Zaporojie Leyla Ibragimova, avait déjà été enlevée puis relâchée il y a quelques jours.

Avant l'invasion russe débutée le 24 février, Melitopol comptait un peu plus de 150.000 habitants.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.