1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : "Il faut reconnaitre" que le pays ne pourra pas intégrer l'Otan, admet Zelensky
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : "Il faut reconnaitre" que le pays ne pourra pas intégrer l'Otan, admet Zelensky

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a reconnu que l'Ukraine ne pourra pas intégrer l'Otan, comme il le réclame depuis plusieurs mois.

Volodymyr Zelensky, le président ukrainien, le 14 mars 2022
Volodymyr Zelensky, le président ukrainien, le 14 mars 2022
Crédit : HANDOUT / UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SERVICE / AFP
Eléanor Douet & AFP

Intégrer l'Otan, c'est l'une des volontés de l'Ukraine depuis des mois et l'un des motifs avancés par Moscou pour justifier la guerre. Pourtant, ce mardi 15 mars Volodymr Zelensky a admis qu'il fallait "reconnaitre" que le pays ne pourrait pas le faire.

"Nous avons entendu pendant des années que les portes étaient ouvertes, mais nous avons aussi entendu que nous ne pourrions pas adhérer. C'est la vérité et il faut le reconnaître", a déclaré le président ukrainien en visio-conférence pendant une réunion des dirigeants des pays de la Joint Expeditionary Force, une coalition menée par la Grande-Bretagne.

"Je suis content que notre peuple commence à le comprendre et à ne compter que sur ses forces", a-t-il ajouté. Il a toutefois regretté que l'Otan, "qui semble hypnotisée par l'agression russe", refuse de créer une zone d'exclusion aérienne au-dessus de l'Ukraine.

"On entend des arguments selon lesquels la 'Troisième Guerre mondiale' pourrait commencer si l'Otan ferme son ciel pour les avions russes. C'est pour cela que la zone humanitaire aérienne n'a pas été créée au-dessus de l'Ukraine et c'est pour cela que les Russes peuvent bombarder les villes et tuer des gens, faire sauter des hôpitaux et des écoles"", a-t-il lancé.

À écouter aussi

Le président Zelensky avait déjà tempéré sa position sur l'Otan la semaine dernière dans un entretien à la chaîne américaine ABC. "S'agissant de l'Otan, j'ai tempéré ma position sur cette question il y a déjà un certain temps, lorsque nous avons compris" que "l'Otan n'était pas prête à accepter l'Ukraine", a-t-il déclaré dans cette interview le 8 mars.  

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.