1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : des camions viennent renforcer la morgue déjà surchargée près de Kiev
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : des camions viennent renforcer la morgue déjà surchargée près de Kiev

Après le récent massacre de population en banlieue de Kiev, la morgue est obligée d'installer des camions frigorifiques afin d'accueillir des corps qui arrivent sans cesse.

Une femme pleure au milieu des décombres de Boutcha, samedi 2 avril.
Une femme pleure au milieu des décombres de Boutcha, samedi 2 avril.
Crédit : RONALDO SCHEMIDT / AFP
Guerre en Ukraine : des camions viennent renforcer la morgue déjà surchargée près de Kiev
00:01:46
Vincent Serrano - édité par La rédaction numérique de RTL

C'est le chiffre glaçant qui démontre les horreurs du massacre de population ukrainienne à Boutcha : près d'un habitant sur cinq est mort parmi ceux qui sont restés alors que la ville de la banlieue de Kiev était occupée par l'armée russe. La plupart ont été tués par balle et c'est désormais l'identification des corps qui est très compliquée

Dans une morgue de la banlieue de Kiev, les corps sont ainsi entassés dans des camions frigorifiques dans une arrière-cour. Certains proches des victimes attendent pendant des heures avant de pouvoir identifier leurs familles. C'est le cas de Ira qui a été interrogé par RTL alors qu'elle attendait avec son mari afin de reconnaître le corps de sa belle-mère : "Je ressens une grande douleur de voir tous ses corps entreposés ici à cause de cette guerre que je ne comprends pas. Une guerre à laquelle on ne s'attendait pas. Et puis, je le regarde et je sais qu'il ressent la même douleur, qu'il le cache, mais je sais qu'il a mal, car il a perdu ce qu'il avait de plus cher : sa mère".   

C'est en continu que les corps sont acheminés dans ce service de l'hôpital. L'une des personnes travaillant au sein de cette morgue s'est confiée, les yeux rivés sur ces camions frigorifiques : "Ici, il y a plusieurs corps entreposés après qu'un seul bombardement. Mais on reçoit trop de corps, il y a des identifications que l'on a pas le temps de faire. C'est étrange, on en vient à se poser des questions que l'on ne s'était jamais posé. Pourquoi sommes-nous vivants alors que ces gens sont morts ?" Un quatrième camion devrait par ailleurs être installé rapidement dans cette arrière-cour, sans quoi la morgue ne serait plus en capacité d'accueillir ces corps qui ne cessent d'arriver.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.