1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : ce que l'on sait du départ des troupes russes de la centrale de Tchernobyl
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : ce que l'on sait du départ des troupes russes de la centrale de Tchernobyl

En creusant des tranchées près de la centrale accidentée en 1986, les soldats russes auraient été contaminées par les radiations encore émises par les bâtiments.

La centrale de Tchernobyl, en Ukraine (illustration).
La centrale de Tchernobyl, en Ukraine (illustration).
Crédit : Sergei SUPINSKY / AFP
Benoît Leroy & AFP

Les Russes ont bel et bien quitté l'environnement de l'ancienne centrale nucléaire de Tchernobyl, ce jeudi 31 mars. Si les bâtiments n'ont pas subi de dommages durant son occupation par les soldats russes, ceux-ci se sont probablement exposés aux radiations notamment en creusant des tranchées en zone contaminée, ont affirmé les autorités ukrainiennes ce vendredi.


Interrogé sur le sujet, le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Rafael Grossi a dit "ne pas être en mesure de confirmer" ces informations. L'instance onusienne va "tenter d'obtenir des éléments supplémentaires afin de fournir une évaluation indépendante de la situation", selon un communiqué. "Le niveau de radiations autour de la centrale est actuellement normal", a souligné le responsable de l'agence international devant la presse.

Le retrait des troupes a pu cependant entraîner des hausses "localisées" de radiations en raison du mouvement des véhicules, a-t-il précisé, comme quand l'armée russe s'était emparé du site au premier jour de l'offensive le 24 février. Selon les premiers éléments, aucun problème n'a été constaté, tant concernant le sarcophage qui recouvre le réacteur n°4 accidenté, que les stockages de matière radioactive. Les soldats russes "ont emporté cinq des 15 conteneurs de pièces détachées pour la centrale", a relaté l'Energoatom.

Des soldats enlevées par les forces russes

Mais ils se sont surtout, dans cette zone interdite lourdement contaminée par la catastrophe de 1986, exposés à des doses probablement importantes de radiations, assurent les Ukrainiens. "L'épaisse poussière que leurs véhicules ont fait monter dans l'air et les particules radioactives qu'elle contient pourraient avoir facilement pénétré l'organisme des Russes par leurs poumons", a dit le directeur de la centrale Valery Seïda. Pire, ils semblent avoir creusé des tranchées dans la "forêt rousse", la zone la plus contaminée.

À lire aussi

En parallèle, les Ukrainiens ont annoncé que des employés de la centrale ont été enlevés par les soldats russes lors de leur départ. "En quittant la centrale nucléaire de Tchernobyl, les occupants russes ont pris avec eux des membres de la Garde Nationale qu'ils retenaient en otages depuis le 24 février", a déclaré sur Telegram l'agence d'État ukrainienne Energoatom, citant des employés. 

On ignore encore combien de soldats ukrainiens ont été retenus en otages par les forces russes. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre na