1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : à la frontière du Donbass, un agriculteur poursuit son activité
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : à la frontière du Donbass, un agriculteur poursuit son activité

REPORTAGE - À quelques kilomètres des bombardements, Leonid continue de s'occuper de ses champs tous les jours. Sa manière à lui d'aider l'Ukraine et ses compatriotes.

Un agriculteur ukrainien, en pleine guerre (illustration)
Un agriculteur ukrainien, en pleine guerre (illustration)
Crédit : Genya SAVILOV / AFP
Guerre en Ukraine : à la frontière du Donbass, un agriculteur poursuit son activité
00:01:35
Vincent Serrano - édité par Nicolas Barreiro

L'objectif a clairement été réaffirmé par l'armée russe ce vendredi 22 avril, elle convoite le contrôle total de la partie sud de l'Ukraine et du Donbass où les combats et de lourds bombardements se poursuivent selon le ministère britannique de la Défense. À Lozovaïa, à la frontière du Donbass, un agriculteur tente maintenir son activité malgré la menace.

Il suffit de voir Leonid, au volant de son tracteur, regarder constamment au-dessus de lui pour se rendre compte qu'une sortie dans son champ de tournesols n'a plus la même saveur depuis le début de la guerre. "Régulièrement, on voit les roquettes passer au-dessus de nos champs à toute vitesse. On voit de la fumée ou des explosions au loin", explique l'agriculteur ukrainien. "Avant on pouvait travailler 24 heures sur 24, mais beaucoup d'entre nous refusent de travailler la nuit maintenant, c'est trop stressant". Un constat qui ne prend même pas en compte les mines sur lesquelles il pourrait rouler.

L'homme aux mains calleuses le répète à plusieurs reprises, c'est comme ça qu'il se bat pour son pays. "Le gouvernement refuse qu'on aille se battre sur le front parce qu'on est aussi important que les soldats. C'est une chose de tenir un fusil, c'en est une autre de conduire un tracteur. À l'arrivée, c'est la même chose, on aide notre pays. J'évite que les gens meurent de faim avant les bombes et une terre qui pousse, ça donne toujours espoir". Leonid repart alors sur son tracteur et ne s'arrêtera pas avant la tombée de la nuit. Son exploitation est gigantesque, 4.700 hectares à quelques kilomètres à peine des bombardements.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.