1 min de lecture Royaume-Uni

Démission de Theresa May : "Les Brexiters ont promis la lune", juge un journaliste

INVITÉ RTL - Pour le correspondant à Paris du "Guardian", la démission attendue de Theresa May ne réglera pas l'impasse du Brexit, puisque son ou sa successeur(e) se heurtera aux mêmes problématiques.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Démission de Theresa May : "Les Brexiters ont promis la lune", juge un journaliste Crédit Image : Tolga AKMEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Eléanor Douet

Après près de trois ans au 10, Downing Street Theresa May a annoncé qu'elle quitterait son poste de Première ministre le 7 juin prochain. La décision était attendue tant la situation était devenue intenable pour la dirigeante britannique, incapable de faire approuver son plan de retrait de l'Union européenne.

"Ça fait longtemps qu'elle a perdu la confiance de son parti (Parti conservateur), voire de plusieurs de ses ministres", souligne Jon Henley, journaliste et correspondant à Paris du quotidien britannique The Guardian. "Son problème, c'est qu'elle n'a pas pu mettre en œuvre le Brexit" face à un Parlement divisé en trois camps irréconciliables

Face à la presse, Theresa May a exprimé "un profond regret de ne pas avoir été capable de mettre en œuvre le Brexit". Pourtant, cet échec est aussi celui des partisans de la sortie de l'UE. Un avis nuancé par Jon Henley. "Ce que l'on peut dire, c'est que le Brexit qui a été promis aux électeurs britanniques n'existe pas. Les Brexiters ont promis la lune", estime-t-il.

Qui succédera à Theresa May ? C'est la question qui se pose désormais. "Le grand favori est Boris Johnson. Il est toujours très apprécié", note Jon Henley, qui reconnait toutefois que celui ou celle qui s'installera au 10, Downing Street fera face à la même impasse à laquelle s'est heurtée Theresa May. Si Boris Johson a déclaré qu"'il est temps de mettre en œuvre le Brexit", Jon Henley "doute que les Brexiters les plus fous furieux vont poursuivre l'idée d'une sortie sans accord"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Theresa May Brexit
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants