1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Gaza : plus de 60 morts dans les raids israéliens
2 min de lecture

Gaza : plus de 60 morts dans les raids israéliens

Le bilan de l'opération aérienne israélienne lancée depuis trois jours contre le Hamas dans la bande de Gaza s'alourdit, avec 17 nouveaux décès dans la nuit de mercredi à jeudi, portant le total à 67 morts.

De nouveaux raids israéliens dans le sud de la bande de Gaza ont fait 7 morts.
De nouveaux raids israéliens dans le sud de la bande de Gaza ont fait 7 morts.
Crédit : SAID KHATIB / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'opération aérienne israélienne lancée depuis trois jours contre le Hamas en riposte aux tirs de roquettes depuis Gaza a fait au moins 64 morts dont 17 dans la nuit de mercredi 9 à jeudi 10 juillet 2014, à quelques heures d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité.

La réunion a été réclamée par les Palestiniens et les pays arabes à l'ONU ainsi que par le secrétaire général de l'organisation Ban Ki-moon lui-même. "Gaza est sur le fil du rasoir", a-t-il averti mercredi soir, en évoquant le risque que la situation "échappe à tout contrôle".

Des femmes et des enfants tués

Ce jeudi, plusieurs raids distincts sur Gaza ont fait 17 morts, dont 13 dans la ville de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza. Un premier raid a frappé une échoppe de Khan Younès, tuant six hommes et en blessant plusieurs autres. Puis plus tard, d'autres frappes ont touché deux maisons et tué sept personnes, dont trois femmes et quatre enfants. 

Un autre raid, sur le camp de réfugiés de Nusseirat, a lui tué l'occupant d'une maison et fait plusieurs blessés. Et tôt ce jeudi matin, c'est dans la ville de Gaza qu'un nouveau raid a fait trois morts. Ce nouveau cycle de violences est le plus grave depuis une offensive israélienne contre Gaza fin 2012, dont l'objectif était là aussi de faire cesser les tirs de roquettes.

Vers une offensive terrestre ?

À lire aussi

Les chars israéliens sont d'ores et déjà postés à la frontière entre le sud d'Israël et Gaza, tandis que Netanyahu est pressé par son gouvernement pour lancer une offensive terrestre à Gaza, où l'armée israélienne s'est retirée en 2005.

Le porte-parole de l'armée a pour sa part averti que "l'opération allait s'étendre dans les prochains jours", alors que le président sortant Shimon Peres a prévenu qu'une opération terrestre "pourrait arriver bientôt". Et c'est en prévision d'une telle éventualité "que les ordres de mobilisation de 40.000 réservistes ont été donnés", a expliqué un ministre.

Les réactions

François Hollande et Angela Merkel ont téléphoné à Benjamin Netanyahu pour lui exprimer leur solidarité face aux tirs de roquettes du Hamas classé organisation "terroriste" par Washington et l'Union européenne. John Kerry s'est lui aussi entretenu avec le Premier ministre, et compte parler avec le président palestinien Mahmoud Abbas dans les prochaines 24 heures. Mahmoud Abbas, qui a lui accusé Israël de commettre un "génocide" à Gaza.

Au total, l'armée israélienne a dit avoir ciblé "550 sites du Hamas", y compris 31 tunnels et 60 lance-roquettes. Mais des habitations ont également été touchées. Un des raids les plus meurtriers a eu lieu dans le nord de Gaza : un commandant local du Jihad islamique a péri dans la destruction de sa maison, avec cinq membres de sa famille, dont deux femmes et une adolescente.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/