1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Étudiant agressé à Hambourg : enquête ouverte pour "tentative de meurtre" antisémite
1 min de lecture

Étudiant agressé à Hambourg : enquête ouverte pour "tentative de meurtre" antisémite

Une enquête a été ouverte à Hambourg après qu'un étudiant juif a été agressé ce dimanche devant une synagogue.

Une voiture de police à Hambourg devant la synagogue où un étudiant a été agressé le 4 octobre 2020
Une voiture de police à Hambourg devant la synagogue où un étudiant a été agressé le 4 octobre 2020
Crédit : MORRIS MAC MATZEN / AFP
William Vuillez & AFP

Au lendemain de l'agression d'un étudiant juif devant une synagogue à Hambourg, une enquête a été ouverte ce lundi 5 octobre par la police allemande pour "tentative de meurtre" antisémite. Le jeune homme âgé de 26 ans allait entrer dans une synagogue ce dimanche, quand il a été violemment agressé à coups de pelle portés à la tête

Grièvement blessé, il a été pris en charge pour de premiers soins par des passants, avant d'être hospitalisé, selon la police. L'homme visé par cette enquête, un Allemand de 29 ans d'origine kazakhe, a été immédiatement interpellé par les policiers qui patrouillaient devant le lieu de culte, protégé comme toutes les synagogues en Allemagne.

L'homme portait un uniforme de l'armée, et les policiers ont trouvé sur lui une feuille où était dessinée à la main une croix gammée. La police de Hambourg enquête notamment sur la provenance de cet uniforme. Le parquet fédéral, chargé des affaires les plus sensibles, va piloter cette enquête ouverte pour "tentative de meurtre à caractère antisémite". De premières investigations ont permis d'écarter d'éventuelles complicités.

Un an après l'attentat avorté de Halle

Cette attaque est survenue alors que la synagogue était remplie de fidèles, venus célébrer la fête de Souccot. Elle intervient près d'un an après un attentat avorté contre une synagogue de Halle, le jour de Yom Kippour, la plus grande fête juive, le 9 octobre 2019. Faute d'avoir pu pénétrer dans l'édifice, l'assaillant, jugé depuis l'été, avait tué une passante puis un jeune homme dans un snack de cette ville de l'ex-RDA.

À lire aussi

"Cette nouvelle attaque contre une fête juive montre une fois de plus l'importance d'ouvrir un débat sur l'antisémitisme, profondément enraciné dans la société allemande, son contexte et les contre-mesures nécessaires", a estimé le commissaire du gouvernement à l'antisémitisme, Felix Klein.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/