1 min de lecture Moyen-orient

États-Unis : Washington frappe cinq bases du Hezbollah en Irak et Syrie

L'armée américaine a annoncé avoir frappé cinq bases d'un mouvement proche du Hezbollah pro-iranien en Irak et en Syrie le 29 décembre, en réaction à la mort d'un Américain en Irak deux jours auparavant.

Des soldats du Hezbollah au Liban.
Des soldats du Hezbollah au Liban. Crédit : AFP
benoit
Benoît Collet et AFP

L'armée américaine a annoncé dimanche 29 décembre avoir frappé cinq bases en Irak et en Syrie d'un mouvement proche du Hezbollah pro-iranien, deux jours après la mort d'un Américain dans une attaque à la roquette contre une base militaire irakienne à Kirkouk.

Ces frappes menées "en réponse aux attaques répétées du Kataëb Hezbollah (KH) contre des bases irakiennes affaibliront les capacités du KH à mener de futures attaques contre les forces de la coalition", a déclaré le porte-parole du Pentagone, Jonathan Hoffman, dans un communiqué.

Il a précisé que sur les cinq installations visées, trois se trouvaient en Irak et deux en Syrie. Le porte-parole du Pentagone a accusé le mouvement pro-iranien d'avoir lancé le 27 décembre plus de 30 roquettes contre la base militaire irakienne de Kirkouk (nord), tuant un sous-traitant américain et blessant quatre militaires américains et deux soldats irakiens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Moyen-orient États-Unis Hezbollah
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants