1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : une femme fonce en voiture dans une foule, 4 morts
1 min de lecture

États-Unis : une femme fonce en voiture dans une foule, 4 morts

Arrêtée pour "conduite sous influence", la jeune femme de 25 ans est notamment responsable de la mort d'un enfant de deux ans.

La voiture qui a foncé sur la foule.
La voiture qui a foncé sur la foule.
Crédit : J PAT CARTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Marine Cluet & AFP

Qu'a-t-il bien pu se passer dans la tête d'Adacia Avery Chambers ? Alors qu'elle était au volant de sa voiture, la jeune femme de 25 ans a foncé samedi 24 octobre à vive allure sur un rassemblement d'anciens et nouveaux étudiants de l'université d'Oklahoma, aux États-Unis. Bilan : quatre morts et 44 blessés, dont huit dans un état grave. Parmi les victimes, un enfant âgé de deux ans, "décédé des suites de ses blessures" à l’hôpital, a précisé la police de Stillwater. Les trois autres personnes sont mortes sur le coup.

La jeune femme a été arrêtée pour "conduite sous "influence", un terme qui peut désigner aux États-Unis la conduite sous l'emprise de la drogue, de l'alcool ou de médicaments, et placée en détention. 

"Les gens volaient à 10 mètres dans les airs comme des poupées de chiffon"

"L'université d'État de l'Oklahoma est bouleversée par la tragédie d'aujourd'hui et toutes nos pensées et nos prières vont aux familles des personnes tuées ou blessées", a déclaré son président, Burns Hargis, dans un communiqué.

Un témoin de la scène, survenue samedi matin vers 10h00 heure locale, cité par le Stillwater News Press, a dit avoir pensé dans un premier temps que la voiture faisait partie du spectacle lors de la parade. Avant que la foule ne panique. "Les gens volaient à 10 mètres dans les airs comme des poupées de chiffon", a raconté Konda Walker.

À lire aussi

Mary Fallin, la gouverneure républicaine de l'Oklahoma, a annoncé sur son compte Twitter qu'elle se rendrait à Stillwater et que plusieurs services mobilisés dans cette enquête. "Mes pensées et mes prières vont vers les personnes touchées par ce tragique événement", a-t-elle ajouté. Elle s'est également rendue à l'hôpital. L'université a annoncé qu'une cellule de soutien psychologique serait ouverte lundi pour aider le personnel et les étudiants.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/