2 min de lecture Télévision

États-Unis : un présentateur de Fox News influence-t-il les décisions de Donald Trump ?

Depuis l'exécution du général iranien Soleimani, on entend des bruits de botte sur l’antenne de Fox News.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
États-Unis : FOX News pourrait avoir une grande influence sur Donald Trump Crédit Image : Kevin Hagen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par William Vuillez

Ce n'est plus un secret pour personne, FOX News est la chaîne de télévision préférée de Donald Trump. Il la regarde plusieurs heures par jour, de tôt le matin, à tard le soir, et s’il a raté quelque chose il l’enregistre et regarde en différé. On le sait car il tweete parfois plusieurs dizaines de fois par jour sur les programmes de FOX News.

Et on sait que ce qui est dit sur FOX News nourrit ses décisions. Evidemment, dans certaines émissions de la chaîne, l’actualité au Moyen Orient est traitée avec sérieux, ils ont un excellent reporter à Bagdad, ils ont certains journalistes présentateurs qui font bien leur boulot. Mais on observe aussi des choses stupéfiantes, dans la matinale ou les émissions de soirée, qui sont des émissions dites d’opinion. 

Par exemple samedi matin en regardant la matinale de FOX News, au ton très guerrier sur l'Iran, j’ai été surpris par un détail sur le costume du co-présentateur qui s’appelle Pete Hegseth. Sa pochette dans la veste de son costume avait une couleur camouflage. Comme un treillis militaire. Vous allez me dire, c’est peut être un hasard. Mais dimanche matin, il avait changé de costume, mais on pouvait voir la même chose, la même pochette camouflage. 

Un ancien officier de la garde nationale

Ce présentateur, je le connais, j’ai déjà eu l’occasion de parler avec lui en marge d’un meeting de Trump, il a de grosses lettres tatouées sur l’avant bras, c’est le début de la constitution américaine. C’est un ancien officier de la garde nationale, un vétéran de la guerre en Irak et en Afghanistan. Récemment il a convaincu le président Trump de défendre un officier d’une unité d’élite qui avait été dénoncé par ses hommes et poursuivi pour crime de guerre pour s’être acharné jusqu’à la mort sur un enfant djihadiste qui avait été arrêté. 

À lire aussi
Galia Ackerman sur le plateau d' "On n'est pas couché" Télévision
VIDÉO - "On n'est pas couché" : "Ce qui arrange Poutine, c'est la pagaille chez nous"

C’est intéressant d’écouter ce que dit Hegseth, à propos de l’Iran, parce qu’il a une influence sur le président Trump, et parce qu’il nous donne peut être un indice sur ce qui nous attend. Donald Trump a été élu en promettant de mettre fin à ce qu’il appelait les "guerres sans fin" en Irak et en Afghanistan, de retirer les troupes du Moyen Orient. 
Et bien Hegseth répète à longueur d’antenne ces derniers jours qu’attaquer l’Iran ne serait pas une "guerre sans fin", de lancer une guerre ne contredirait pas la promesse du Président. Il l’encourage à lancer une guerre, à frapper les sites pétroliers. 

"Excité" par la mort de Souleimani

Tout à l’heure Hegseth défendait les menaces du président de bombarder des trésors culturels iraniens, une idée que conteste pourtant le secrétaire d’état et le secrétaire à la Défense. Et le même présentateur minimise le risque de représailles iraniennes en moquant les capacités de l’Iran à mener des cyberattaques, il dit en blaguant que les Iraniens ne vont quand même pas jeter des ordinateurs sur les Etats Unis.

Et puis il y a un mot, qu’il a dit sur FOX News l’autre jour, quelques heures après la mort de Soleimani. À l’antenne, il a dit, je le cite, qu’il était "excité".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Médias États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants