1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : Trump ferme son site Web un mois après son lancement
2 min de lecture

États-Unis : Trump ferme son site Web un mois après son lancement

VU DANS LA PRESSE - Le "blog" de Donald Trump lancé en mai dernier et qui rassemble ses communiqués, vient de fermer.

Photo de l’ancien président américain Donald Trump prise à la Maison Blanche, à Washington DC aux Etats-Unis, le 7 avril 2020. (Illustration)
Photo de l’ancien président américain Donald Trump prise à la Maison Blanche, à Washington DC aux Etats-Unis, le 7 avril 2020. (Illustration)
Crédit : MANDEL NGAN / AFP
Camille Guesdon

C'est un nouvel échec pour Donald Trump. Un mois après le lancement de son "blog", la section qui rassemblait en ligne les communiqués de l'ex-président républicain sur son site, a fermé. Jason Miller, son ancien conseiller, a laissé entendre mercredi 2 juin, que cette fermeture était une possible transition vers une autre plateforme en ligne. Selon les informations du Washington Post, rapportées par 20 Minutes, le "blog" sert à payer ses audiences catastrophiques.

Donald Trump avait été banni de Twitter et Facebook lorsqu'il était encore président des États-Unis. Il est accusé d'avoir encouragé l'invasion du Capitole par une foule de ses partisans, le 6 janvier dernier, lors de la cérémonie de certification de la victoire de Joe Biden. Cette sanction avait été vivement critiquée par les conservateurs qui jugent que les réseaux sociaux s'attaquent à la liberté d'expression. Donald Trump a tout de même continué à envoyer ses communiqués à une liste d'abonnés, en affirmant qu'il n'avait pas perdu l'élection présidentielle. Mais leur écho est faible.

Le nombre de mentions de Donald Trump divisé par 10 sur Twitter

Son "blog" intitulé "Depuis le bureau de Donald J.Trump", lancé en mai dernier, n'était qu'un onglet sur son site internet qui rassemblait ses communiqués. Cela lui a valu des moqueries de la part d'observateurs qui pensaient que l'ex-président américain lançait une nouvelle plateforme en ligne. Désormais, ses communiqués sont disponibles sous la rubrique "Actualités" de son site, tandis que l’onglet de l’ancien blog renvoie les internautes vers un formulaire en ligne pour "recevoir les alertes de Donald J. Trump". 

Selon une analyse de BuzzSumo, les communiqués présidentiels publiés ces derniers jours ne généraient que 4.000 interactions quotidiennes, c’est 100.000 fois moins que le nombre de retweets de son message annonçant qu’il était positif au Covid-19, en octobre dernier. Depuis son exclusion de Twitter, le nombre de mentions de Donald Trump a été divisé par 10 sur le réseau social.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/