2 min de lecture États-Unis

États-Unis : qui est Kyle Rittenhouse, qui aurait tué 2 manifestants à Kenosha ?

VU DANS LA PRESSE - Une fusillade a fait deux morts et un blessé à Kenosha (Wisconsin) lors d'une manifestation anti-racisme. Un suspect, Kyle Rittenhouse, a été arrêté.

Le lieu où s'est déroulée une fusillade le 26 août 2020, à Kenosha (Wisconsin)
Le lieu où s'est déroulée une fusillade le 26 août 2020, à Kenosha (Wisconsin) Crédit : Eric BARADAT / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Deux personnes sont mortes et une a été blessée lors d'une manifestation contre le racisme à Kenosha, dans le Wisconsin (États-Unis), en réaction à la mort de Jacob Blake, un homme noir qui a reçu 7 tirs de la police dans le dos. Un suspect a été interpellé à la suite de cette fusillade : Kyle Rittenhouse. 

Selon l'AFP, Kyle Rittenhouse est âgé de 17 ans. Il habite Antioch, un village voisin de Kenosha. Soupçonné d'être l'auteur des meurtres, il a été interpellé par la police locale, qui l'a annoncé sans donner plus de détails. Sur l'une des vidéos du double meurtre, on aperçoit un homme blanc armé d'un fusil d'assaut. 

Comme le rapporte L'Obs, citant le New York Times, Kyle Rittenhouse n'était pas manifestant, selon les autorités, qui ne disent pas pour autant ce qu'il faisait là. Des médias locaux affirment qu'il était avec d'autres hommes armés présentés comme une "milice" ou des "groupes d'autodéfense". Leur présence dans le secteur a été confirmée par le shérif du comté, qui n'a pas indiqué leur rôle. 

Le Milwaukee Journal Sentinel prend moins de pincettes. "Kyle Rittenhouse se considérait comme un membre de la milice, essayant de protéger les vies et les biens", affirme le journal, se basant une vidéo réalisée par le Daily Caller avant le double meurtre. On y voit le jeune homme, entouré d'hommes armés plus âgés, expliquant qu'ils protègent un parking. 

Le Milwaukee Journal Sentinel affirme encore que Kyle Rittenhouse est un fervent défenseur de la police, très présent sur les réseaux sociaux. Le journal met notamment en avant une photo où il apparaît dans un cercle bleu contenant les mots "Devoir, honneur, courage et Blue Lives Matter" ("La vie des hommes en bleu compte", détournement pro-police de "Black Lives Matter", note L'Obs). 

À lire aussi
Un test de dépistage dans un hôpital du Michigan aux États-Unis en mars 2020 Coronavirus États-Unis
États-Unis : un pasteur anti-masque en soins intensifs pour la Covid-19

Facebook a supprimé la page du tireur, ainsi que son compte Instagram, et empêche la création de comptes avec ce nom. Mais selon The Insider, on y trouvait une photo où il portait l'uniforme des "cadets de la sécurité publique", un programme pour les jeunes, sans oublier des vidéos de lui s’entraînant à tirer sur une cible ou des photos avec des armes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Fusillade Fusillade usa
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants