3 min de lecture États-Unis

États-Unis : pourquoi les rats envahissent les grandes villes américaines

Le nombre de rats a augmenté de 15 à 25 % en quelques années dans les grandes villes américaines. Un phénomène qui inquiète d'un point de vue sanitaire.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
États-Unis : les rats envahissent les grandes villes américaines Crédit Image : Sanjay Kanojia / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Cassandre Jeannin

Plusieurs grandes villes, de Los Angeles à New York en passant par Chicago et Philadelphie, constatent une augmentation nette du nombre de rats dans les rues ces dernières années. Au point, écrit le New York Times, qu’il y a tant de rats à Brooklyn, que "ce sont les humains qui doivent les éviter, et non l'inverse. Même les voitures ne sont pas en sécurité : des rats mâchent les fils du moteur".


C’est un peu exagéré mais, pour donner un exemple, il y a une rue surnommée "l’allée des restaurants" à cause du nombre de restaurants qui s'y trouvent, dans laquelle au milieu de la nuit, les rats s'engouffrent dans les gros sacs poubelles qui sont sortis des cuisines et déposés sur le trottoir. Pour eux, c’est buffet à volonté.

C’est évidemment gênant pour la vie quotidienne, mais surtout c’est préoccupant d’un point de vue sanitaire. Un habitant du Bronx est mort il y a deux ans à cause d’une infection bactérienne répandue par de l’urine de rat. Le New York Times affirme que le nombre de signalements de rats au standard de la mairie a augmenté de 38% en 5 ans. Des scientifiques estiment que New York et dans d’autres grandes villes américaines, le nombre de rats a augmenté de 15 à 25 %. À Washington, le nombre de signalements a presque été multiplié par 3 en 5 ans. 

À quoi cette augmentation du nombre de rats est due ?

D’abord, à la gentrification et l’embourgeoisement. En effet, le coût de l’immobilier augmente et qui pousse à construire. Des immeubles du 19ème siècle, des entrepôts, des anciens ateliers, des vieilles boutiques, des chemins de fer dans la ville sont rasés pour construire de nouvelles tours modernes où les rats ne peuvent pas se faufiler. Autant d’endroits où ils ne peuvent plus trouver un abri. Un chercheur dit même que chaque construction, c’est comme marcher sur un nid de fourmis : les rats sortent de partout. On pourrait à ces raisons ajouter le tourisme qui participe à cette tendance. 

Mais l’autre explication avancée par les scientifiques, c’est le dérèglement climatique : les hivers sont plus doux ou plutôt moins froid. Ainsi, plus de rats peuvent survivre et davantage se reproduire.

Les rats se cachent-ils ?

À lire aussi
Donald Trump, le 18 août 2019 enquête
États-Unis : pourquoi Donald Trump a très peu de chance de quitter la Maison Blanche

Il ne se cachent pas tous. Si vous prenez le métro, vous en apercevez régulièrement, par groupes. En 2015, une vidéo avait beaucoup tourné sur les réseaux sociaux, vue plus de 10 millions de fois. Elle avait été prise par un passager du métro new-yorkais et montrait un rat, qui descendait un escalier en transportant une large part de pizza bien, plus grande que lui. Les New-Yorkais l’ont surnommée "Pizza rat". Les habitants ont compris que malgré les dizaines de millions de dollars dépensés chaque année pour en réduire le nombre, il faudrait apprendre à vivre avec. 

>
New York City rat taking pizza home on the subway (Pizza Rat)
La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Urbanisme Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants