2 min de lecture États-Unis

Donald Trump s'apprête à gracier des criminels de guerre pour Memorial Day

Le président américain a pour projet d'accélérer les grâces de militaires condamnés pour crimes de guerre, meurtres et profanation de cadavre. Une décision qui divise le pays et les vétérans.

Philippe Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Donald Trump s'apprête à gracier des criminels de guerre pour Memorial Day Crédit Image : MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Joanna Wadel

Le président Trump envisage de gracier des Américains inculpés, ou déjà condamnés pour crimes de guerre, meurtres, tentatives d'assassinat et même profanation d'un cadavre. Des cas qui ont été très médiatisés aux États-Unis. 
 
La Maison Blanche a soumis la semaine dernière leurs dossiers au bureau des grâces du ministère de la Justice. Normalement, leur examen prend des mois, mais il a reçu pour consigne de les valider d’ici lundi 27 mai, pour Memorial Day, un jour férié qui rend hommage aux soldats tués au combat. 

Le lendemain doit débuter le procès d’un Navy Seal, des forces spéciales de la Marine qui ont tué Ben Laden. Ce dernier va être jugé pour avoir tué un prisonnier de 15 ans, un combattant de Daech, en Irak. Alors que le jeune homme était arrêté et ne présentait pas de danger immédiat. Selon deux témoins, également Navy Seals, l’officier a poignardé le djihadiste captif dans le dos, puis plusieurs fois au cou. Il l’a exécuté, s’est acharné. 

Un homme réputé instable et violent

Quelques minutes après, le Marine posait fièrement en photo avec le corps. Il a ensuite envoyé ces clichés à d’autres Navy Seals restés aux États-Unis, en écrivant : "La belle histoire derrière ça, c’est que je l’ai eu avec mon couteau de chasse".

À lire aussi
Des enfants américains participent à un spectacle dans un summer camp vacances d'été
États-Unis : le business florissant des camps d'été

Dénoncé par des militaires américains, dont certains étaient sous ses ordres et ne supportaient plus ses méthodes scandaleuses, il tirait parfois au hasard dans des quartiers, à la mitraillette, lors de patrouilles. 

Des cibles désarmées et profanations de cadavres

Mais il n’est pas le seul dans ce cas sur le point d'être gracié. Un Green Beret des forces spéciales de l’US Army, inculpé pour assassinat, après avoir tiré sur un Afghan désarmé qui venait d’être relâché après avoir été interrogé. Un "héros militaire américain", selon le président.

Parmi les potentiels graciés, un groupe de snipers, filmés en train d’uriner sur les corps de talibans. Autre dossier, un salarié de l’entreprise de sécurité Blackwater, sous-traitant du Pentagone, condamné à deux reprises pour avoir participé à une fusillade qui a tué 14 Irakiens désarmés et blessé 12 autres.

Leurs familles ont eu l’occasion de s’exprimer à plusieurs reprises dans les médias, notamment sur Fox News, affirmant que c’est "la dure réalité de la guerre". Un présentateur de la chaîne, lui même vétéran, a d’ailleurs plaidé leur cause auprès du président.

Des vétérans dénoncent des atteintes à "l'autorité morale"

Cependant, ces décisions ne font pas l'unanimité. Deux jeunes vétérans de moins de 40 ans, tous les deux engagés en politique après avoir servi en Afghanistan, déplorent ces grâces. 

L’élu républicain au Congrès Dan Crenshaw, ancien Navy Seal, qui porte un bandeau sur l’œil qu’il a perdu au combat, est mal à l’aise. Il dit que le Navy Seal devrait au minimum être jugé avant d’être gracié

Le candidat à la primaire démocrate Pete Buttigieg, lui aussi vétéran de l’Afghanistan, reproche au président de salir la drapeau qu’il portait sur son uniforme, et de "miner l’autorité morale de l’Amérique", "mettre les troupes en danger".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Militaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797679910
Donald Trump s'apprête à gracier des criminels de guerre pour Memorial Day
Donald Trump s'apprête à gracier des criminels de guerre pour Memorial Day
Le président américain a pour projet d'accélérer les grâces de militaires condamnés pour crimes de guerre, meurtres et profanation de cadavre. Une décision qui divise le pays et les vétérans.
https://www.rtl.fr/actu/international/donald-trump-s-apprete-a-gracier-des-criminels-de-guerre-pour-memorial-day-7797679910
2019-05-22 08:52:43
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_ZLW_bLovzOU03aBlpkOYQ/330v220-2/online/image/2019/0522/7797680042_le-drapeau-americain-dresse-en-l-honneur-de-navy-seals-illustration.jpg