2 min de lecture États-Unis

États-Unis : les fournisseurs d'accès à Internet autorisés à espionner leurs clients ?

Le Sénat américain a voté l'abolition des règles relatives à la protection et au secret des données sur Internet. La Chambre des représentants devrait faire de même.

Philippe Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé
>
États-Unis : les fournisseurs d'accès à Internet autorisés à espionner leurs clients ? Crédit Image : AFP / Archives, Robyn Beck | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Loïc Farge

Depuis l’élection de Trump, le roman George Orwell 1984 est remonté dans les classements des meilleures ventes de livres. Beaucoup d'Américains voient dans cette oeuvre écrite en 1948, qui décrit un système terrifiant de surveillance généralisée, une prédiction de ce qu'est en train de devenir l’Amérique. Big Brother, ça vient de 1984. Et c’est vrai qu’on s’en approche, puisque la Chambre des représentants, à majorité républicaine, doit examiner ce mardi 28 mars un texte déjà approuvé par le Sénat, lui aussi à majorité républicaine. Il s'agit en fait de lever une interdiction imposée sous Obama, afin que les fournisseurs d'accès à Internet puissent espionner tout à fait légalement les clients et revendre les informations collectées.

Les grands opérateurs d'accès à Internet et à la télévision - les équivalents américains de Orange ou Free, qui ici s'appellent Verizon, Comcast, etc. - veulent pouvoir constituer pour chacun de leurs clients un profil très précis de ses goûts, ses centres d’intérêt, ses habitudes de consommation, à partir de ses recherches par Internet, des sites visités et des programmes télé regardés.

La fin de la vie privée des internautes ?

Cela permettra ainsi de savoir que tel consommateur est en fait une femme d'une quarantaine d'années, mère de deux enfants, qui aime les films avec Georges Clooney, les gâteaux au chocolat, ne rate jamais un épisode de Scandal à la télé, écoute du Adele, vote plutôt Trump, et envisage de partir en vacances au Mexique. Et si elle regarde en cachette des films porno, on peut même déterminer quel type de scène la fait fantasmer.

À lire aussi
Une voiture de police à Chicago, aux États-Unis États-Unis
Chicago : plusieurs blessés dans une fusillade près d'un hôpital

Toutes ces informations sont très faciles à regrouper si vous êtes fournisseur d’accès. Il suffit de suivre le parcours en ligne de la cliente, qui ne saura jamais que ces informations plus confidentielles qu’elles en ont l’air, sont revendues à des marques qui peuvent ainsi faire de la publicité ciblée sur cette consommatrice. Lui proposer une publicité pour le dernier film de Clooney, les concerts d’Adele, ou une promotion sur les mousses au chocolat. Cela n'a l’air de rien, mais comptez le nombre d’informations que vous donnez sur vous même sans vous en rendre compte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Amérique du Nord Internet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787848539
États-Unis : les fournisseurs d'accès à Internet autorisés à espionner leurs clients ?
États-Unis : les fournisseurs d'accès à Internet autorisés à espionner leurs clients ?
Le Sénat américain a voté l'abolition des règles relatives à la protection et au secret des données sur Internet. La Chambre des représentants devrait faire de même.
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-les-fournisseurs-d-acces-a-internet-autorises-a-espionner-leurs-clients-7787848539
2017-03-28 07:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/AjkiMkEMKdBXP0rI7B2oIQ/330v220-2/online/image/2015/0824/7779479861_demandez-un-papier-d-ordre-administratif-sur-internet-peut-couter-cher.jpg