1 min de lecture Justice

États-Unis : le manager de R. Kelly accusé d'avoir menacé un cinéma de fusillade

Donnell Russell, le manager de la star, avait été inculpé par la justice américaine quelques jours plus tôt, pour avoir tenté de réduire au silence plusieurs femmes qui accusaient R.Kelly d'agressions sexuelles.

R.Kelly au tribunal de Chicago en juin 2019
R.Kelly au tribunal de Chicago en juin 2019 Crédit : POOL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Les autorités américaines ont inculpé vendredi 14 août le manager de R. Kelly pour avoir menacé de tirer dans un cinéma new-yorkais afin d'empêcher la diffusion d'un documentaire mettant le chanteur en cause pour de multiples agressions sexuelles présumées.

Cette annonce intervient quelques jours après que l'ami et manager autoproclamé de R. Kelly, Donnell Russell, et deux autres complices présumés, ont été inculpés par la justice américaine pour avoir cherché à réduire au silence plusieurs femmes accusant l'ex-star du RnB d'agressions sexuelles. 

Selon les nouveaux documents publiés vendredi, Donnell Russell a appelé un cinéma de Manhattan en décembre 2018, menaçant de provoquer une fusillade dans l'établissement afin d'empêcher la diffusion du documentaire à charge Surviving R. Kelly.

Donnell Russell risque cinq ans de prison

Son appel avait conduit à une évacuation du cinéma, qui avait renoncé à projeter le documentaire, dans lequel des femmes accusent d'agressions sexuelles l'interprète de I Believe I Can Fly 

À lire aussi
Un plan de cannabis (illustration) faits divers
Corse : des plants de cannabis retrouvés dans les jardins de la Collectivité

"M. Rusell a réussi, de par ses violentes menaces présumées, à arrêter une diffusion du documentaire, mais il n'est pas parvenu à réduire au silence les femmes qui apparaissent dans le film", a déclaré dans un communiqué William Sweeney, un responsable de la police fédérale américaine (FBI) à New York.

Quelques jours plus tôt, des procureurs fédéraux ont affirmé que Donnell Russell avait aussi été impliqué dans des opérations de chantage et de harcèlement afin de faire taire certaines accusatrices. Donnell Russell fait face, pour ses menaces présumées au cinéma new-yorkais, à deux nouveaux chefs d'inculpation, chacun pouvant conduire à une peine maximale de cinq ans de prison. Il est attendu devant un juge new-yorkais dans la journée de vendredi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Agression sexuelle États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants