1 min de lecture Erreur judiciaire

États-Unis : innocentés, trois détenus libérés après 36 ans de prison

Trois hommes ont passé près de 40 ans en prison pour rien. La justice américaine a reconnu son erreur : ils ont été libérés, victimes d'une erreur judiciaire.

>
États-Unis : innocentés, trois détenus libérés après 36 ans de prison Crédit Image : Todd Kimmelman / MIAP (Mid-Atlantic Innocence Project) / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Pauline Simonet édité par Esther Serrajordia

À Baltimore, près de Washington, trois noirs-américains ont été libérés après avoir passé 36 ans en prison. Leur innocence a été reconnue. Ils avaient été condamnés à perpétuité pour le meurtre d'un adolescent dans les années 1980. 

Sortis sans exprimer la moindre amertume, les trois hommes ont quitté le tribunal de Baltimore en larmes, mais calmes et souriants. Libres pour la première fois depuis 36 ans, ils se sont exprimés, entourés de leur proche, sans la moindre colère. Andrew Stewart avait 16 ans à peine lorsqu'il est entré en prison. Il en a aujourd'hui 52. "Je suis tellement impatient de vivre le reste de ma vie. J'espère rester humble et pacifique, m'occuper de ma famille. Il n'y a pas de mots qui conviennent", a-t-il déclaré. 

Sa mère était également très émue : "C'est la première fois que je peux serrer mon fils dans mes bras depuis plus de 20 ans, c'est magnifique". 

Arrêtés sans aucune preuve

Les trois ex-détenus ont eu le droit aux excuses de la procureure de la ville, qui s'est engagée à les dédommager. "C'est une tragédie. Nous allons soutenir ces hommes lors de leur réinsertion dans la société", a-t-elle dit. 

À lire aussi
Hôpital Hôtel-Dieu justice
Bébé secoué : pourquoi le diagnostic du syndrome est au coeur d'une polémique

C'est en 1983 que ces trois afro-américains avaient été condamnés à la prison à vie pour le meurtre d'un jeune garçon de 14 ans, tué par balle dans son école pour un blouson. Arrêtés sans aucune preuve parce qu'ils se trouvaient près de l'école au moment des faits, les trois jeunes adolescents avaient été condamnés en moins de trois heures de délibération. 

36 ans plus tard, ils sont libérés grâce à une association qui lutte contre les erreurs judiciaires et traque ces dossiers bâclés. Des dossiers qui sont encore très nombreux, a reconnu la procureur de Baltimore.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Erreur judiciaire États-Unis Prisons
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants