3 min de lecture États-Unis

États-Unis : 11 morts et 6 blessés dans une fusillade dans une synagogue à Pittsburgh

Le tueur a fait irruption dans la synagogue samedi 27 octobre, lors d'une cérémonie organisée pour la naissance d'un enfant. Placé en garde à vue, il sera poursuivi pour crime antisémite et risque la peine de mort.

Des policiers mobilisés à Pittsburgh après une fusillade dans une synagogue, le 27 octobre 2018
Des policiers mobilisés à Pittsburgh après une fusillade dans une synagogue, le 27 octobre 2018 Crédit : Alexandra Wimley/AP/SIPA
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et AFP

Une nouvelle fusillade a éclaté aux États-Unis ce samedi 27 octobre. Au moins 11 personnes ont été tuées et six blessés, dont quatre policiers, dans l'attaque d'une synagogue à Pittsburgh, a déclaré le directeur de la sécurité publique de Pittsburgh, Wendell Hissrich lors d'une conférence de presse. Les tirs ont retenti dans la synagogue Tree of Lige, où des fidèles étaient rassemblés pour l'office du samedi matin. Aucun enfant n'a été tué

Le tireur a été identifié par les autorités comme Robert Bowers, 46 ans, auteur de messages antisémites sur les réseaux sociaux. Le tueur a fait irruption dans la synagogue lors d'une cérémonie organisée pour la naissance d'un enfant. Après une confrontation avec les forces de l'ordre, il a été appréhendé, placé en garde à vue et hospitalisé, ont indiqué des sources officielles.


Il sera poursuivi, entre autres, pour crime antisémite et risque la peine de mort, a indiqué le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions. Robert Bowers sera inculpé au niveau fédéral et "certains chefs d'accusation pourraient conduire à la peine capitale", a déclaré Jeff Sessions dans un communiqué, en dénonçant un crime "extrêmement répugnant". 

À lire aussi
Deux chatons (illustration) États-Unis
États-Unis : une start-up propose de louer des chiens et des chats à la journée

Selon un communiqué officiel, il a été inculpé de 29 chefs d'accusation pour crimes fédéraux. Ils incluent 11 chefs pour obstruction à l'exercice de croyances religieuses entraînant la mort et 11 chefs pour usage d'une arme à feu pour commettre un meurtre, a annoncé le bureau du ministère fédéral de la Justice pour le district ouest de l'État de Pennsylvanie.

"Tous les Juifs doivent mourir"

"C'est probablement l'attaque la plus meurtrière contre la communauté juive de l'Histoire des Etats-Unis", a estimé Jonathan Greenblatt, le directeur de l'Anti-defamation League, principale association de lutte contre l'antisémitisme du pays. "La scène est terrible à l'intérieur", a-t-il ajouté devant les caméras, visiblement très ému. "C'est l'une des pires scènes de crime sur laquelle je me sois rendu, et j'ai été sur des accidents d'avion", a-t-il confié.


Robert Bowers s'est introduit vers 10h00 (14h00 GMT) dans la synagogue "Arbre de vie" (Tree of Life) où des fidèles étaient rassemblés pour le jour de repos juif du chabbat. Selon les médias locaux, il a alors crié: "Tous les Juifs doivent mourir".

"Le service était en cours quand on a entendu un bruit lourd dans l'entrée", a raconté un membre de la congrégation, Stephen Weiss, au journal Tribune Review. "J'ai reconnu le bruit d'une arme à feu", a ajouté ce fidèle de 60 ans, qui s'est immédiatement enfui.

Le président américain n'a pas tardé à réagir sur Twitter. Donald Trump a annoncé qu'il suivait les événements de près et a appelé les habitants à la prudence. Devant la presse, il a également dénoncé la "haine" aux États-Unis. Assurant que le bilan sera "plus dévastateur" que prévu initialement, le président américain a annoncé souhaiter renforcer la législation sur la peine de mort. "Quand des gens font ce genre de chose, ils devraient se voir infliger la peine capitale", a-t-il dit.

Le président américain a d’ailleurs annoncé qu'il se rendrait sur les lieux de la fusillade en Pennsylvanie. "Mon coeur saigne après les nouvelles venant de Pittsburgh. La violence doit s'arrêter", a écrit Melania Trump sur le réseau social.

Un acte "antisémite horrible"

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exprimé sa solidarité avec les États-Unis et les victimes d'une attaque "antisémite horrible" après cette fusillade dans une synagogue de Pittsburgh. "Nous sommes solidaires avec la communauté juive de Pittsburgh. Nous sommes solidaires avec le peuple américain face à cette violence antisémite horrible", a-t-il déclaré dans une vidéo publiée sur son compte Twitter. 


Emmanuel Macron a également déclaré dans un tweet qu'il "condamne avec force cet acte d'antisémitisme à Pittsburgh". "Mes pensées pour les victimes et mon soutien à leurs proches", a ajouté le président français dans son bref message. 

Cette attaque a jeté la consternation dans la communauté juive et bien au delà. "Je suis juste triste. Je ne sais pas quoi vous dire (...) ça ne devrait pas arriver, point. Ça ne devrait pas arriver dans une synagogue", a déclaré sur CNN, Jeff Finkelstein, le président de la "Jewish Federation of Greater Pittsburgh". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Fusillade usa Fusillade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795350137
États-Unis : 11 morts et 6 blessés dans une fusillade dans une synagogue à Pittsburgh
États-Unis : 11 morts et 6 blessés dans une fusillade dans une synagogue à Pittsburgh
Le tueur a fait irruption dans la synagogue samedi 27 octobre, lors d'une cérémonie organisée pour la naissance d'un enfant. Placé en garde à vue, il sera poursuivi pour crime antisémite et risque la peine de mort.
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-au-moins-quatre-morts-dans-une-fusillade-pres-d-une-synagogue-a-pittsburgh-7795350137
2018-10-27 17:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1NBQR1d6_bYzd-1Ac0lenw/330v220-2/online/image/2018/1027/7795351468_des-policiers-mobilises-a-pittsburgh-apres-une-fusillade-dans-une-synagogue-le-27-octobre-2018.jpg