1 min de lecture Espagne

Espagne : un parachutiste heurte un lampadaire en plein défilé militaire

Le militaire est resté suspendu un moment au lampadaire alors qu'il était normalement prévu qu'il atterrisse devant la tribune où se trouvait le roi Felipe VI pour lui remettre le drapeau espagnol.

Espagne : un parachutiste rate son atterrissage et heurte un lampadaire en plein défilé militaire
Espagne : un parachutiste rate son atterrissage et heurte un lampadaire en plein défilé militaire Crédit : OSCAR DEL POZO / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

C'est un défilé militaire de la fête nationale que les Espagnols n'oublieront pas. Le défilé qui se déroulait à Madrid ce samedi 12 octobre a été marqué par la collision d'un parachutiste contre un lampadaire, alors qu'il devait normalement atterrir devant le roi et apporter le drapeau espagnol.

La foule assistant au défilé, mais aussi tous les téléspectateurs qui le suivaient en direct ont pu assister à cet atterrissage fracassant et voir le choc, puis le parachute du militaire s'enrouler sur le poteau. Le parachutiste est resté suspendu un moment au lampadaire, alors qu'il était prévu qu'il atterrisse devant la tribune où se tenaient le roi Felipe VI, son épouse Letizia et leurs filles, qui l'ont applaudi en signe de soutien.

Le militaire a ensuite laissé tomber le grand drapeau du Royaume d'Espagne, pour qu'il soit solennellement hissé en ce "jour de l'hispanité". Il commémore en effet l'arrivée de Christophe Colomb en Amérique en 1492. Selon le ministère de la Défense cité par la presse, le militaire, qui avait déjà effectué 600 sauts en parachute, n'a pas été blessé dans le choc.

Le militaire n’a pas été blessé dans le choc

Selon le ministère, ce sont plus de 150 véhicules et 4.200 militaires, gardes civils et membres des forces de Sécurité qui participaient à ce défilé militaire terrestre, pendant que 76 appareils survolaient l'avenue du Paseo de la Castellana à Madrid.

À lire aussi
L'Heure du Crime - Pradel l'heure du crime
Les amants diaboliques!

Le roi présidait la cérémonie, accompagné par le chef du gouvernement socialiste sortant, Pedro Sanchez. Les présidents des régions étaient également présents, à l'exception de la Catalogne et du Pays basque, qui n'y participent quant à eux plus depuis plusieurs années.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espagne Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants